Média : De la surinformation à la désinformation

De nos jours, grâce aux smartphones, aux tablettes ou aux ordinateurs, l’accès à internet est de plus en plus fréquent pour ne pas dire continu. De cette gigantesque source d’informations, les médias tentent de tirer leur épingle du jeu en étant de plus en plus présents sur la toile. Cependant, à la différence des autres supports, les informations mises sur internet ne nécessitent pas toujours de grand temps de préparation. De plus, elles ne sortent pas de façon périodique, comme pour les journaux quotidiens, mensuels ou annuels. En prenant en compte tous ces critères, peut-on dire que le surplus d’actualités en ligne nuit à la qualité de l’information ? Nous commencerons d’abord par relater l’histoire des médias en ligne. Nous préciserons ensuite les termes de surinformation et rétention d’information puis nous verrons enfin les causes de la surinformation.


 

 

presse-en-ligne1

 


 

L’évolution de la diffusion médiatique en ligne au cours du temps

Au début de l’expérience de la diffusion de la presse sur l’Internet, le nombre de journaux en ligne était très limité. Lire la suite

Faut il censurer internet ou éduquer les enfants?

    Depuis une dizaine d’années, il y a eu une extension considérable de l’utilisation d’internet. Cependant cette évolution laisse un bon nombre de personnes perplexes ou même craintives. C’est le cas notamment des personnes âgées qui ne comprennent pas le fonctionnement d’internet et qui préfèrent rester à leurs anciennes méthodes. Ou encore celui des parents de jeunes enfants qui appréhendent les contenus choquants ou violents. De nos jours il est malheureusement possible de trouver tout et n’importe quoi sur internet. Lire la suite

La géolocalisation, met-elle en péril la vie privée ?

Internet nous a véritablement fait passer dans une nouvelle dimension. Les nouvelles cultures et économies qui l’accompagnent ne font que prendre plus d’ampleur dans notre quotidien.
A l’heure où les claviers ont remplacé les crayons, il semble particulièrement pertinent de comprendre quels sont les moyens qui ont permis une telle évolution. Un nouveau phénomène est apparu : Il est au cœur de notre génération et selon Kondratiev il s’apparente a un nouveau cycle économique.

Internet, système informatique développé à l’échelle internationale est devenu un outil démocratique, dont plus personne ne se passe. Il ne cesse d’évoluer pour répondre constamment aux nouveaux besoins des Hommes. La culture et l’économie sont des sujets nourries par internet et représentent des nouveaux enjeux au cœur de la mondialisation. Lire la suite

Internet change-t-il, à tout âge, notre rapport au temps ?

De nos jours, la plupart des gens passent leur temps sur Internet soit pour faire des recherches d’ordre professionnel ou personnel, soit juste pour passer le temps. Un bon nombre de personnes passe trop de temps sur internet. Mais selon l’âge, l’utilisation diffère.

 

I. La vie des jeunes d’aujourd’hui

En ce moment, de plus en plus, les jeunes passent leur temps sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Instagram, d’après Marc Oeynhausen. Dès leur plus jeune âge, ils savent déjà comment on utilise les tablettes, les portables. Aujourd’hui, les ados ont du mal à se mettre au travail. Ils remettent, par exemple, leurs devoirs au lendemain et ainsi de suite, tous les jours, ce qui fait que beaucoup de jeunes passent leur temps sur leur ordinateur et ne font rien d’autre, ce qui s’appelle la procrastination. Ainsi, les jeunes sont de plus en plus dépendants d’Internet ; ils ne trouvent plus le temps pour faire d’autres activités.
Les ados peuvent rester devant leurs écrans pendant des heures entières, même pendant la nuit, pour surfer sur Internet et regarder des choses pas forcément très intéressantes. De plus, les jeunes restent dans leur monde virtuel ; ils ne sortent plus avec les copains pour aller à des concerts, au cinéma, au restaurant… Ils préfèrent communiquer par Internet dans un monde virtuel en restant cloîtrés, seuls, dans leurs chambres.

II. Le monde du travail

Hard work

Dur travail…

Quand on entre dans le monde du travail, on est aussi souvent sur Internet pour travailler sur des projets administratifs ou préparer les réunions qui auront lieu plus tard. Ainsi, les adultes y passent parfois autant d’heures que les jeunes, voire plus, mais c’est surtout au niveau du travail. Parfois, ça leur arrive de passer du temps sur Internet pour leurs loisirs. Mais ils préfèrent consacrer davantage de temps à leur famille. D’après le site du figaro.
Cependant, certaines personnes, même des adultes, passent tellement de temps sur leur ordinateur, même au travail, qu’elles deviennent « accros », car elles ne voient plus les heures passer. Elles oublient leur conjoint, leurs enfants, l’heure qu’il est, et même parfois elles ne font plus la différence entre le jour et la nuit, car veillant très tard, elles sont décalées. Il faut dire que certaines ont tellement de travail à rendre qu’elles se laissent déborder et ne s’en sortent plus.

III. Un plaisir au quotidien

Ensuite, on trouve des personnes de tout âge pour lesquelles passer du temps sur leurs ordinateurs et portables constitue un plaisir quotidien. Certains disent que les gens passent trop d’heures sur Internet pour pouvoir consacrer suffisamment de temps à leurs proches et à leur famille. Mais ils ont oublié une partie des gens pour laquelle c’est l’inverse : ils font au plus vite tout ce qu’il faut faire au niveau famille, amis, travail afin de consacrer leurs loisirs, avec plaisir, à surfer sur Internet. Là encore certaines personnes y passent de longues heures la nuit comme le jour.

D’après les documents qu’on a lus et ce qu’on a constaté, ce sont surtout les jeunes qui passent tout leur temps sur internet pour leur plaisir au quotidien. C’est décrit comme une maladie qu’on appelle l’addiction à Internet. Dans le monde du travail aussi, les gens passent beaucoup de temps sur Internet, que ce soit à la maison ou sur leur lieu de travail, au point d’en oublier leurs occupations et besoins essentiels comme manger ou s’occuper de leur famille. L’Europe est en train de rattraper la Chine au niveau de la nouvelle technologie, d’après Dominique Lacroix. La perte de temps serait-elle donc devenue un plaisir dans notre société.

Camille Kern et Izaoura Soula

Bibliographie :
  • Barnéoud, Lise. L’addiction à internet existe-t-elle ? (dossier : internet modèle-t-il notre cerveau ?). Recherche (La) 467 . 01-09-2012. pages : 54-57.
  • Boussicaud Ronan, en quoi le web change-t-il notre au temps?, a 27/07/12
  • Définition de Procrastiner : http://fr.wikipedia.org/wiki/Procrastination
  • Dominique Lacroix.M blogs.le monde.fr[en ligne].Dominique lacroix,03 octobre 2013,16 decembre 2014[date de publication]
    http://reseaux.blog.lemonde.fr/2013/10/03/reinventer-rapport-temps-bernard-stiegleer/
  • Le Figaro. Le manque de temps, un syndrome à dépasser, mis le 05/09/2014. disponible sur : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/09/05/22756-manque-temps-syndrome-depasser
  • Oeynhausen, Marc. les ados “hyperconnectés” sont-ils en danger”, en janvier 2013. Science humaine.
  • Gaudreault Julia. ces technologies qui transforment notre rapport au temps. volume 12,numéro 1,julien 2011 (revue développement social)
  • INSEE, Layla Ricroch et Benoît Roumier, Depuis 11 ans, moins de tâches ménagères, plus d’Internet, disponible sur : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1377
  • Schmitt Laurent, l’addiction a internet : une nouvelle maladie, 27/11/2007, mise a jour le 26/01/2014
    http://www.huffingtonpost.fr/laurent-schmitt/addiction-internet_b_4344040.html

Les jeux video : une echappatoire au quotidien ?

 

Ls jeux vidéo

 

         Il nous a été proposé de travailler sur le thème du voyage. Nous avons pensé que le voyage à travers les jeux vidéo en ligne était intéressant étant nous-même joueurs. Le jeu vidéo est une activité ludique ayant pour support des périphériques informatiques, qui permet un voyage interactif dans un environnement virtuel. Il existe plusieurs supports pour jeux vidéo : les consoles de salon et portables, les ordinateurs… Le premier jeu vidéo, du nom de « Tennis for two » a été conçu à la fin des années 50 par un physicien, Willy Higinbotham, sur un ordinateur analogique de l’armée américaine. Les jeux gagneront en qualité graphique et en complexité au fil des ans. C’est avec l’arrivée d’internet au début des années 1990 et la vulgarisation des équipements informatiques de plus en plus optimisés et bon marché que les jeux en ligne se développeront. En effet, il existe aujourd’hui une multitude de sous genres visant à satisfaire les attentes de chacun : jeux éducatifs, de réflexion, d’action, d’aventure… Il est possible de jouer seul ou en communauté. Certains se rassemblent même pour faire des Lan Party, il s’agit de jeu en réseau local. Que ce soit chez soi, dans le bus ou à la plage, à tout moment, jouer en ligne est accessible grâce à la performance du réseau internet et de la 3G, la connexion internet disponible depuis les téléphones portables. Ces dernières années, le nombre de joueurs a énormément augmenté : toutes les tranches de la population, des tout-petits aux personnes âgées, peuvent y trouver satisfaction.

         Pourquoi ces jeux ont-ils une telle ampleur ? Qu’est-ce qu’ils nous apportent ? Pouvons-nous considérer que les jeux vidéo en ligne sont une échappatoire au quotidien ?

         Dans un premier temps, nous présenterons les bienfaits des jeux vidéo, ou plutôt les motivations des joueurs, bien que les deux ne soient pas forcément différents. Nous verrons ensuite quel futur ils nous réservent et enfin quels peuvent être leurs aspects négatifs.

 

Lire la suite