La géolocalisation, met-elle en péril la vie privée ?

Internet nous a véritablement fait passer dans une nouvelle dimension. Les nouvelles cultures et économies qui l’accompagnent ne font que prendre plus d’ampleur dans notre quotidien.
A l’heure où les claviers ont remplacé les crayons, il semble particulièrement pertinent de comprendre quels sont les moyens qui ont permis une telle évolution. Un nouveau phénomène est apparu : Il est au cœur de notre génération et selon Kondratiev il s’apparente a un nouveau cycle économique.

Internet, système informatique développé à l’échelle internationale est devenu un outil démocratique, dont plus personne ne se passe. Il ne cesse d’évoluer pour répondre constamment aux nouveaux besoins des Hommes. La culture et l’économie sont des sujets nourries par internet et représentent des nouveaux enjeux au cœur de la mondialisation.

L’évolution d’Internet est telle, qu’on peut se demander si il n’a pas dépassé ses utilisateurs. Sommes-nous réellement au courant de l’impact de nos actes sur internet ? Sommes-nous en sécurité ?
Ces principales interrogations nous ont emmené à choisir le sujet de la géolocalisation. Ce dernier est un procédé permettant de positionner un objet (une personne, etc) sur un plan ou une carte à l’aide de ses coordonnées géographiques (présent sur internet ou sur son téléphone portable). La géolocalisation ne cesse de se démocratiser, on sait à l’heure actuelle que la technologie de GSM permettant la géolocalisation est omniprésente et se démocratise à l’aide d’applications que l’ont retrouve dans nos téléphones. Ces applications se livrent une guère sans mercis et proposent des services toujours plus précis et coûteux sans pour autant être véritablement légale et voulu.

La constitution de 1958, protège les citoyens et les veut libres. Il est alors pertinent de se demander si la géolocalisation n’empiète pas sur nos droits fondamentaux, à savoir notre liberté ?La géolocalisation met-elle en péril la vie privée?

La géolocalisation est avant tout un outil au service de ses usagers (I) qui peut donner lieu à de l’insécurité malgré tout (II) d’où la nécessite de l’utiliser consciencieusement (III).

I – La géolocalisation, un outil au service de ses usagers.

La géolocalisation doit être sécurisé (A) pour permettre une réelle efficacité (B).

A) La sécurité

La géolocalisation englobe une très large palette de solutions. Elle sert à obtenir et à transmettre la position géographique d’une personne ou d’une ressource. Certaines de ces applications sont déjà très répandues dans les transactions de la vie courante : cartes bancaires, titres de transports, traçabilité de marchandises. D’une manière générale, l’intérêt de l’utilisation de cette technologie est de garantir pour les entreprises une plus grande rapidité d’interventions en cas de besoin (capacité de localisation des personnes et des objets) et d’améliorer la qualité de services par l’identification d’éventuels incidents grâce à l’historique des déplacements.

Ces applications avant d’avoir un atout pratique doivent permettent une réelle sécurité. Il a été démontré il y a quelques jours face aux attentats qui ont touché la France que la géolocalisation à permit le maintient en sécurité de nombreux otages. En effet, pour être plus pertinents, les téléphones portables des otages ont permis de communiquer avec les forces de l’ordre et de leur indiquer leurs places précises dans leur lieu de détention afin que ceux-ci puissent au mieux intervenir dans un endroit qui leur était inconnu. Par là, la géolocalisation est apparu comme permettant la sécurité.
D’autant plus, que cette application est de nos jours devenu un véritable business. En effet, le nombres d’applications qui permettent la géolocalisation n’ont cessé de croître en étant toujours plus précises et coûteuses. Leurs principaux clients sont des parents. En effet, soucieux de la protection de leurs enfants, ils se sentent bien souvent soulagés de savoir quand ils le veulent la position de leurs enfants.
Un reportage vidéo réalisée par la chaîne M6 reflète parfaitement l’idée.

 

B) Efficacité

Soucieux de répondre aux nouveaux besoins des hommes qui ne cessent d’évoluer la géolocalisation leur apporte toute la satisfaction qu’ils souhaitent. Il existe trois principales méthodes de géolocalisation : par l’analyse d’un signal émis par satellites, par l’analyse du réseau de téléphonie mobile digitale et, enfin, par l’analyse d’une adresse postale (géo-codage). Désormais, la technologie permet de localiser humains et objets partout à travers le monde. Cela à prit une tournure économique importante, alimentée par le marketing et la science de gestion. 

Photo de la voiture « Google cars » qui permet grâce à sa caméra en relation avec des satellites de capter l’intégralité des vues, là où elle se déplace. Cela a permit de créer l’application «  Google heart », où l’ont peut se déplacer partout dans le monde en ayant l’idée parfaite de l’environnement qui s’y trouve.

II – … qui peut donner lieu a de l’insécurité malgré elle …

La liberté est primordiale (A), elle accompagne l’intégrité morale (B).

A) La Liberté

Selon la loi, chaque citoyens est libre. Nous n’allons pas essayer de définir la liberté mais de comprendre comment la géolocalisation peut empiéter sur ce droit fondamental.

La géolocalisation permet comme on l’a vu précédemment d’avoir accès à la localisation de nos enfants, mais pas seulement. Certains employés peuvent être persécuter par l’utilisation de la géolocalisation.
En effet, plusieurs groupes syndicaux se voient attaquer ces pratiques car elles sont illégales.
La loi prévoit qu’il est impossible au cours d’un procès qu’un employeur assigne en justice son salarié sous preuve d’une faute prouvée par la géolocalisation. En effet, la géolocalisation lorsqu’elle est utilisée lors des moments de pauses des salariés représente de l’espionnage ce qui est formellement interdit. On entre a titre professionnel dans sphère privée des salariés en usant de l’application. L’espionnage est punit par la loi.

Cette question peut nous emmener à nous questionner sur cette pratique dont usent les parents sur leurs enfants, mais étant donné que les enfants sont sous le régime de leur parents, la question ne se pose pas.

B) L’intégrité

Les articles 9 et suivants du code civil français assurent la protection de la vie privée et ont souvent été utilisé lors de procès ayant pour cause la « mauvaise » utilisation de la géolocalisation. En effet, en espionnant les usagers de l’application, leur vie privée se voit violer.
D’autant plus qu’un usager mal informé peut se voir être en danger. Par exemple, il a été prouvé de nombreuses fois que la cause principale qui incitent les cambrioleurs à passer à l’acte provient des informations laissées inconsciemment via des téléphones. En effet, des informations laissées à la vue de tous nous donne l’endroit dans lequel on se trouvait à une heure précise laissant croire a des personnes mal attentionnés que leur délit serait plus facilement exécutable. Il peut donc être périlleux d’utiliser cette application.
Heureusement la grande majorité des détenteurs de téléphones mobiles semblent être au courant de ce risque.

III – D’où la nécessite de l’utiliser consciencieusement

Une utilisation sereine en se donnant certaines limites (A), tout s’imaginant un futur plus qu’innovant (B).

A) Les limites

Afin de vivre avec son temps et d’avoir le pouvoir sur les choses qu’on utilise, il est primordial de lire les clauses de contrats. En effet, celles-ci bien que souvent négligées dévoilent les différents aspects de ce qu’on utilise. En l’occurrence, dans les contrats d’utilisation avec une application permettant la géolocalisation, il est possible d’y mettre des limites. Concrètement nous avons le choix de ne pas publier à la vue de tous où nous étions à telle heure. De plus, même si nous nous sommes engagés il est possible de désactiver l’application à n’importe quel moment.

B)Innovations

En prenant un peu de recul sur la situation nous remarquerons que certains objets ont dépassé la grande majorité des Hommes. A l’heure actuelle, on parle déjà de la wifi des objets. Plus précisément, cela devrait permettre aux Hommes de ne plus perdre leur temps à chercher leurs objets mais de simplement regarder leur smartphone, ce dernier connecté aux objets qui permettra de les retrouver en un simple coup d’œil. Bien que passionnant la technologie peut être bouleversante.

Internet ne cesse de nous surprendre. Les nouvelles technologies qui l’accompagnent bien qu’elles nous passionnent, nous rendent aussi addictifs. De plus, la densité d’informations qu’ont y trouve peuvent bien souvent être fausses. La culture du web peut être dangereuse, d’où la nécessité de vérifier sans cesse les informations qui nous sont transmises. Pour revenir à la géolocalisation, nous pouvons dès lors nous intéressez sur les véritables enjeux économiques que permettent la géolocalisation.

 

Gajocha Sarah et Geoffrey.B

Les commentaires sont fermés.