Parce que le corps mérite du sport !

Depuis quelques années, les modes de vie ont beaucoup changés, maintenant les moyens de transport sont plus souvent motorisés et il y a de plus en plus de loisirs sédentaires.

Il à été prouvé que le manque d’activités physiques et qu’une mauvaise hygiène alimentaire sont en causes dans les principales maladies chronique.

Mais le sport est aussi bénéfique d’un point de vue psychologique.

En effet, il permet de soigné des dépressions, de prendre confiance en soi , de connaître des personnes et se sentir mieux dans sa peau. Comme disait Albert Camus  » le sport rend heureux »

Partie I ) Activité physique

a) Pourquoi pratiquer une activité physique

 

Tout le monde sait qu’il est important de pratiquer une activité sportive lorsque l’on veut perdre du poids par exemple. Cependant, une activité physique a bien d’autres qualités pour la santé et pour le bien-être au quotidien.
Pour être en santé, une personne adulte doit être active et faire régulièrement de l’activité physique, et ce quel que soit son âge.
Faire de l’activité physique procure de nombreux avantages tel que améliorer la confiance en soi, l’humeur et permet de voir la vie de façon plus positive.
Elle diminue aussi les risques associés aux maladies comme les maladies cardio-vasculaires, les accidents vasculaires cérébrales ou encore le diabètes de type II.

 

b) Les bienfaits du sport 

 

La pratique régulière d’une activité sportive à de très nombreux atouts, parfois inattendu.
En effet, on compte près de 10 avantages que les personnes ignorent comme réduire le risque de lombalgies ou encore lutter efficacement contre le stress, l’anxiété ou la dépression.
Le bien être qui accompagne la préparation physique s’explique notamment par un gain de vitalité et de santé. Les avantages à pratiquer une activité sportive sont multiples sur le plan de la santé physique et mentale si bien que les conséquences sur la qualité de vie et le bien-être sont sensibles durant toute l’existence. Pratiquer un sport préserve la santé et ajoute des années à la vie.


Faire du sport permet donc : 

  • Une meilleure circulation du sang dans les artères

  • Une augmentation de la puissance musculaire du coeur

  • Un ralentissement de la fréquence cardiaque de repos

  • Une plus grande solidité des articulation 

  • Une meilleure oxygénation des muscle et des organes ainsi qu’une augmentation de l’endurance locale

  • Une augmentation de la force (40%) et de la vitesse (20%)

  • Une augmentation du métabolisme de base 

  • Une augmentation de la souplesse 

  • Un meilleur contrôle de son poids (graisse → muscle)


    Partie II ) Relation entre bonheur et sport 

a) Sport en loisir : bien être

Ce n’est plus à prouver, une activité physique régulière contribue au bien-être et à l’épanouissement.
Il suffit pour cela de faire du sport tous les jours à raison de 30 minutes de marche rapide; c’est le seuil minimal d’activité physique préconisé par le Programme national nutrition-santé du Ministère de la Santé et de la Protection sociale. Jusqu’à présent, l’intensité de l’activité physique ne semblait pas très importante. Autrement dit, inutile de pratiquer un sport de compétition, une marche suffit.Mais de nouvelles études indiquent désormais qu’il faut privilégier la marche active au détriment de la marche lente.

 

b) Sport en compétition : plaisir 

Le sport de compétition est une manière de se donner des objectifs afin de se dépasser, c’est une source de motivation. Cependant il faut savoir se donner des limites pour ne pas se mettre en danger. C’est pourquoi le sport doit être fait avec plaisir, et non par obligation. Parfois, il est tout de même nécessaire de se forcer parce que lors d’une compétition seul le résultat compte. La victoire passe au dessus des efforts fournis durant les entraînements.
Le sport en compétition peut être une source de bonheur, à condition de ne pas aller dans l’excès.

Partie III )  Comment et à quel niveau 

a) sport de haut niveau : 

Une problématique se pose, lorsqu’une personne pratique du sport à haut niveau :  » est-ce que je prend toujours du plaisir à le pratiquer? »
Des chercheurs ont découvert que le corps produit de l’endorphine qui à pour effet de masquer la douleur liée au sport. Cela signifie donc que le sportif ressent uniquement les effets positifs. Le sport à haut niveau est, contrairement aux préjugés, développe une sensation de bien être voir plus qu’à une personne novice pratiquant une activité physique de temps en temps.

b) Sportifs novices 

Le sport pratiqué de manière irrégulier permet également aux personne de se changer les idées, se déstresser et s’entretenir afin de maintenir éveillé leurs muscles.
De plus, il doit être pratiqué rigoureusement, et ne pas être négligé.

En conclusion,notre cerveau est doté de neurotransmetteurs tels que l’endorphine et la dopamine qui agissent comme molécules du bonheur et qui assurent une sensation de bien être psychologique. On peut donc désormais dire que cette sensation de plaisir au cours de l’activité sportive est bel et bien fondée mais la recherche de ce bonheur peut avoir des conséquences telles que la dépendance à la pratique sportive qui fait peu à peu disparaître la vie sociale au profit de la recherche de plaisir dans l’activité sportive.

Et il est nécessaire de conserver un certain plaisir dans la pratique du sport!

 

 

 

 

Article de blog réalisé par : GUYOMARC’H Manon – DUCRET Justin

Bibliographie :

EUSTACHE, Isabelle, Longue vie à ceux qui pratiquent une activité physique !. In e-sante [en ligne], le 30/11/2009, mis à jour le 28/09/2015 [consulté le 17/11/2016]. Disponible sur http://www.e-sante.fr/longue-vie-ceux-qui-pratiquent-activite-physique/actualite/389

 

IREPS, Activité physique, mieux connaître et prendre en compte les motivations des publics à la pratique d’activités physiques : repères pour les professionnels. In IREPS, éducation santé Rhône-Alpes [en ligne], en 2010 [consulté le 17/11/2016]. Disponible sur http://www.education-santé-ra.org/publications/2010/guide_motivs_actphy.pdf

 

Ministère de la Ville, de la Jeunesse et du Sport, sport, bien être, santé. In Ministère de la Ville, de la Jeunesse et du Sport [ en ligne], en octobre 2010 [ consulté le 17/11/2015] . Disponible sur http://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/sante-bien-etre/Donnees-scientifiques/

 

Observatoire du bonheur, le sport rend t-il heureux ? . In Observatoire du bonheur [en ligne], en 2012 [consulté le 21/11/2016]. Disponible sur http://www.observatoire-du-bonheur.fr/les-regards/le-sport-rend-il-heureux/

 

PEXEL, image de libre de droit . In PEXEL [en ligne],  [consulté le 10/01/17]Disponible sur https://www.pexels.com/photo/sport-game-competition-players-38551/

PEXEL, image de libre de droit . In PEXEL [en ligne], [ consulté le 10/01/17]
Disponible sur https://www.pexels.com/photo/sport-face-portrait-helmet-45168/

RAFFIN, Orianne, Sport : pourquoi prend t-on plaisir à souffrir ?. In Ca m’intéresse [en ligne], le 30 octobre 2016 [ consulté le 23/11/2016] Disponible sur http://www.caminteresse.fr/economie-societe/sport-pourquoi-prend-on-plaisir-a-souffrir-1132336/

 

Sécurité social, activité physique et santé. In www.améli.fr , le  9 septembre 2016 mis à jour le 09/09/2016  [consulté le 23/11/2016] mis à jour le 09/09/2016 . Disponible sur www.ameli-sante.fr/activite-physique-et-sante/lexercice-physique-recommande-au-quotidien.html

 

TOUSSAINT, Jean François, sport, santé, bien être : quelques clés européenne. In www.sportetcitoyennete.com , en juin 2013 [consulté le 7/12/2016]  Disponible sur http://www.sportetcitoyennete.com/revues/juin2013/toussaint_revue_sportetcitoyennete_juin2013.pdf

VIGNEAU, François, Le « sens » du sport : conquête de l’espace, quête du plaisir In www.cairn.info en 2008 [consulté le 7/12/16] Disponible sur https://www.cairn.info/revue-annales-de-geographie-2008-4-page-3.htm

3 réflexions au sujet de « Parce que le corps mérite du sport ! »

  1. Je suis toujours fort heureux de voir des articles sur des sujets importants de société. Ainsi, votre article m’a t-il ému au plus haut point : enfin la question du sport est abordée alors qu’elle devrait être une des directives de nos vies. Une belle composition d’arguments et d’exemples pour bien faire comprendre que Décathlon n’a pas choisi « A fond la forme » comme slogan pour rien.

    CHOGNARD Thibault

  2. Bel article. Des illustrations plus qu’éblouissantes. Je suis bluffé au plus haut point. Je l’ai lu au moins trois fois. Je compte l’afficher en poster au-dessus de mon lit. Un sens de l’analyse digne des plus grands sociologues.
    Houy Théo

  3. Article intéressant sur un sujet d’actualité, j’ai bien aimé le lire, même si le sport ,n’est pas dans mon quotidien. Cela est bon à savoir produit de la dopamine qui est l’hormone du plaisir. Bon travail !