Les femmes au travail toute une histoire.

Les femmes au travail toute une histoire.

 

Actuellement, les femmes gagnent en moyenne 16% de moins que les hommes. Depuis longtemps la femme a toujours été plus ou moins exclue du monde du travail car la société considère que le rôle de la femme est seulement de s’occuper des tâches ménagères et d’assurer une descendance. Mais à partir du 19ème siècle, les femmes sont de plus en plus présentes dans le monde du travail mais il y a toujours des inégalités qui persistent entre les Hommes et les Femmes. Ces inégalités persistent dans de nombreux pays, pas seulement en France.

Pour cela nous pouvons nous demander, en quoi les femmes européennes d’aujourd’hui sont-elles solidaires au travail ?

Dans un premier temps nous allons voir l’évolution de la place de la femme dans le monde du travail au fil des années et le chemin qu’elles ont dû parcourir pour accéder à la situation actuelle, puis dans une deuxième partie nous allons voir les inégalités Hommes/Femmes dans le monde du travail et en troisième partie les inégalités au-delà des frontières.

 

1. L’évolution de la place de la femme dans le monde du travail au fil des années et le chemin qu’elles ont dû parcourir pour accéder à la situation actuelle.

Contexte historique

 

La femme est depuis toujours représentée comme le sexe “faible”. En effet dans l’Ancien Testament, c’est Eve qui a succombé à la tentation et qui a entraîné le monde dans la déchéance, nous faisant perdre à jamais le Paradis. Ainsi, les femmes étaient considérées comme plus faibles et soumises à l’homme car la femme fut créée à partir de l’homme. Pour cela elle doit tout au sexe masculin.

 

Au XIVème siècle les femmes aidaient leur père ou leur mari dans la ferme familiale, elles étaient importante et représentaient environ la moitié de la population active. Mais il y a eu un changement en 1866 dans le secteur de travail, environ 27% des femmes ont commencé à travailler dans l’industrie du textile, et 22,5% des femmes servent de domestique dû à la classe bourgeoise. Le travail en industrie a connu une expansion, le nombre de femmes ouvrières a doublé. Ainsi en 1896, 75% des femmes travaillaient dans les industries de textile. Les femmes sont présentes dans les usines pour faire des travaux répétitifs, sous-qualifiés et mal payés.

 

Le travail féminin était mal vu par les sociétés bourgeoises, particulièrement quand celles-ci avaient un mari et des enfants, car d’après la bourgeoisie la femme devrait se concentrer sur l’éducation de ses enfants et s’occuper de sa maison. Les femmes qui travaillaient recevaient un “salaire féminin” ce terme a été supprimé en 1945, ce salaire était moindre contrairement à leur mari.

 

Avant la Première Guerre Mondiale, les femmes représentaient 37% de la population active, mais il y a eu une crise du chômage en 1914 dû à la fermeture d’établissement où la main d’oeuvre était exclusivement masculine. Cette main d’oeuvre fut remplacée par la main d’oeuvre féminine dans les usines d’armement, ainsi les femmes se faisaient appeler les “munitionnettes”.

Le Comité du Travail Féminin fut créé en 1916. Ce comité consiste à améliorer les situations des femmes et l’organisation de leur travail. Pendant la guerre les femmes ont pris la place de leur mari au champs et le secteur tertiaire tels que l’enseignement, l’administration s’ouvrit aux femmes. Mais dès lors que la guerre fut finie les femmes se trouvaient contraintes de retourner à leurs emplois qu’elles occupaient auparavant, mais il y a des femmes qui ont pu garder leur emploi comme les enseignantes, infirmières ou encore secrétaires.

 

 

La crise des années 1930, à été un frein au développement des femmes au travail. En effet les femmes sont incitées à quitter leur emploi pour se consacrer à leur familles, pour que les femmes ne travaillent plus l’Etat leur a versé des allocations. Le gouvernement de Vichy en 1940 a interdit l’embauche des femmes mariées et les femmes de plus de 50 ans sont mises en retraite, mais ceci ne dura pas longtemps car face à la situation économique du pays le régime de Vichy fut contraint de supprimer la loi et ainsi l’égalité homme/femme devint un principe constitutionnel en 1946

 

« La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme. »

Le mouvement de Mai 1968 a permis aux femmes d’avoir le courage de militer pour leur condition. Depuis ces dernières années le taux d’activité ne cesse de croître, les femmes représentent la moitié des actifs. Elles sont rares à avoir des postes à haute importance dû au fait que l’égalité des sexes n’est pas totale sur le marché.

Désormais les politiciens ont mis en place des changements socio-économiques et démographiques afin de favoriser l’arrivée des femmes sur le marché du travail. Les actions mises en place ont pour but d’encourager l’échange de bonnes pratiques pour améliorer les conditions de santé au travail des travailleur-euse-s spécifiques comme les femmes. La prévention de la santé mentale au travail est également à améliorer et à diffuser, ce qui représente une bonne nouvelle pour les femmes.

Violences

 

Malgré les différentes avancées que les femmes ont pu faire, il reste des problèmes de violences en effet de nombreuses femmes se font harceler au travail, elles peuvent subir des violences comme sexistes ou même sexuelles. Mais pour éviter cela la loi française n’est guère aidante en matière de harcèlement sexuel, ce sont les entreprises et leurs syndicats qui fixent les règles et les limites de celui-ci.

Afin d’aider les femmes qui subissent cette violence, des actions sont mises en place pour lutter contre les violences qu’il existe comme former et informer les professionnels mais aussi accompagner les victimes dans les démarches qu’il faut suivre.

 

En France le taux de harcèlement sexuel est élevé, de nombreuses femmes ne savent pas comment réagir lorsqu’elles sont harcelées ainsi pour les aider il existe des associations qui sont là pour les guider.

 

Il existe par exemple AVFT qui est l’association européenne contre les violences faites aux femmes au travail fondée en 1985. C’est une association militante pour la reconnaissance du phénomène de harcèlement sexuel dans le cadre du travail en Europe.

 

2. Les inégalités Hommes/Femmes dans le monde du travail.

Types d’emplois occupés par les femmes  

 

Actuellement dans le monde du travail les hommes et les femmes ne travaillent pas dans les mêmes secteurs d’activités et n’occupent pas les même postes. Le plus souvent les hommes ont des postes à haute responsabilité comme cadre, chef d’entreprise… et les femmes ont des postes peu qualifiés. En France, environ 35% des cadres sont des femmes et 70,5% des employés sont des femmes, ce qui montre qu’elles ont le plus souvent des postes d’employés que de cadres. Alors que les niveaux d’études sont équivalents puisque depuis 1999, les femmes sont de plus en plus nombreuses à travailler et sont de plus en plus diplômées. La part des diplômées du supérieur est passée de 18,4 % en 1999 à 32,2 % en 2011 pour les femmes, contre 18,5 % à 27,8 % pour les hommes.

 

Les emplois proposés pour les femmes sont le plus souvent partis du secteur tertiaire comme l’enseignement, santé, sociales … Ainsi les femmes sont plutôt rares dans les secteurs secondaires et primaires.

Les femmes sont aussi rares dans le milieu politique. En effet il n’y a jamais eu de femme à la tête de l’état français, ce milieu est dominé par les hommes.

 

On peut se représenter tout cela grâce à cette vidéo qui montre bien que la place de la femme dans le monde du travail est moindre.

Inégalités de salaire

 

Les écarts de salaires sont importants en fonction du sexe de la personne, il y a une inégalité entre les hommes et les femmes au niveau des salaires en effet il y a un écart de salaire de 19,2% entre les deux ce nombre a changé depuis le début du salaire de la femme, mais il reste tout de même important.

Pour cela de nombreuses lois ont été mises en place pour réduire les inégalités. Comme par exemple les entreprises de plus de 50 salariés où des inégalités salariales entre femmes et hommes auront été mesurées. Elles auront « trois ans » pour remédier à la situation, faute de quoi elles pourraient encourir une « sanction » équivalente à « 1% du chiffre d’affaires ».

Désormais toutes les entreprises doivent mesurer l’écart de salaires et l’égalité des chances au cours d’une carrière des Femmes et des Hommes.

3. Les inégalités au delà des frontières.

 

La France est loin d’être le seul pays où les inégalités au sein du travail existent. La France fait partie des pays où il y a le moins d’inégalités. La différence de pays et de cultures ne change rien à la situation de la femme, l’inégalité hommes/ femmes est présente dans de nombreux pays.

Mais dans les pays Européens les femmes ont un niveau d’études supérieur aux hommes. Les femmes se retrouvent à faire les mêmes études que les hommes or la différence est l’écart de salaires entre les deux sexes ainsi que le taux de chômage qui est important en Italie, en France…

 

Les salaires sont tout de même inférieurs à ceux des hommes, en moyenne il est inférieur à 18%.

Il y a une discrimination lorsque les femmes sont embauchées, car un employeur peut favoriser l’embauche d’un homme car il craint que la femme ne tombe enceinte. Elle doit à côté de son travail gérer sa vie de famille, elles consacrent deux fois plus de temps que les hommes aux tâches domestiques, telles que s’occuper des enfants, faire le ménage et cuisiner ; et elles seraient plus exigeantes pour l’étendue des horaires de travail, la période des vacances …

 

Mais les moeurs changent pour certains pays en effet les entreprises et les politiques publiques peuvent changer la donne et contrer les inégalités hommes-femmes. Comme en Islande, l’état impose l’égalité, en effet le Ministre des Affaires sociales et de l’Égalité des droits a annoncé que toute entreprise de plus de 25 salarié-e-s se verrait imposer l’égalité salariale. En Allemagne il existe un quota de 30 % de femmes aux conseils d’administration.

En Norvège, ils veulent atteindre une égalité salariale en agissant simultanément sur la transparence des entreprises, en amoindrissant la frontière entre vie privée et vie publique et en encourageant les femmes à prendre place dans les conseils d’administration.

 

 

Pour conclure, nous avons vu que la place de la femme a évolué, grâce aux combats qu’elles ont mené. Désormais les femmes sont aussi présentes que les hommes dans le monde du travail mais il reste des inégalités qui persistent, même si celles-ci diminuent.

Ces inégalités de rémunération, de poste de travail…  tendent à se réduire grâce à des lois qui luttent contre les inégalités. Mais ces inégalités sont présentes dans tous les pays du monde.

Comment évoluera la place de la femme au sein du monde du travail dans le futur ?

Marine SALOMON

Emeline ROBARDEY

 

Bibliographie:

https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr

http://histoireenprimaire.free.fr/textes/periodes/XIX_femmes.htm

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280986

Intervention lors des journées intersyndicales Solidaire. In AVFT [en ligne]. AVFT, 17 mars 2011 [consulté le 30 novembre 2018]. Disponible sur http://www.avft.org/2011/09/26/intervention-lors-des-journees-intersyndicales-solidaires-17-mars-2011-bourse-du-travail-paris/

Bertrand, Joséphine. GENRE ET SANTÉ AU TRAVAIL Les femmes face aux inégalités. In Pour la solidarité [en ligne]. Pour la solidarité, juin 2018 [consulté le 30 novembre 2018]. Disponible sur http://www.pourlasolidarite.eu/sites/default/files/publications/files/na_-_2018-_genre_-_sante_-_travail.pdf

Frédéric Duval-Levesque. Harcèlement sexuel au travail: comment vous pouvez réagir [en ligne].  Psychothérapie & Hypnothérapie, publié le 17 octobre 2017. Disponible sur https://duvallevesque-psychotherapie-hypnose.fr/tag/association-europeenne-contre-les-violences-faites-aux-femmes-au-travail/

Inégalités salariales femmes/hommes : bientôt une sanction financière de 1% du chiffres d’affaires. In Capital avec Management [en ligne]. Capital avec Management, 23 octobre 2018, mis à jour le 24 octobre 2018 [consulté le 30 novembre 2018]. Disponible sur : https://www.capital.fr/votre-carriere/inegalites-salariales-femmes-hommes-les-entreprises-auront-trois-ans-pour-agir-penicaud-1312351

Laure Leroy, Vincent Bonjour (INSEE). Les inégalités entre les femmes et les hommes: une situation régionale contrastée [en ligne]. INSEE,5 Mars 2015. Disponible sur https://www.insee.fr/fr/statistiques/1285726

Inégalités salariales. In Les Glorieuses [en ligne]. Les Glorieuses [consulté le 30 novembre 2018]. Disponible sur https://lesglorieuses.fr/inegalites-salariales/

Muriel Pénicaud. Témoignages de Muriel Pénicaud et d’autres partenaires sociaux [vidéo en ligne] in Ministère du travail [en ligne]. 27 novembre 2018. 2 minutes 19 secondes. disponible sur https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/egalite-femmes-hommes-de-quoi-s-agit-il-les-entreprises-temoignent

Ministère du travail. Toutes et tous mobilisé-e-s pour l’égalité professionnelle femmes-hommes ! [en ligne]. L’éditeur Ministre du Travail, publié le 6 octobre 2016. Disponible sur https://travail-emploi.gouv.fr/archives/archives-courantes/article/toutes-et-tous-mobilise-e-s-pour-l-egalite-professionnelle-femmes-hommes

OECD. Égalité homme-femme [en ligne]. OECD, 2012. Disponible sur http://www.oecd.org/els/soc/49796712.pdf

Pénicaud, M., Schiappa, M. 15 actions | Pour en finir avec les inégalités salariales et lutter contre les violences sexistes et sexuelles. In Ministère du Travail [en ligne]. Ministère du Travail, 11 mai 2018 [consulté le 30 novembre 2018]. Disponible sur https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/15-actions-pour-en-finir-avec-les-inegalites-salariales-et-lutter-contre-les

Ce contenu a été publié dans La solidarité, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les femmes au travail toute une histoire.

  1. Pelletrat Hélèna dit :

    Étant une femme, je me sens très concernée par se sujet ! De plus les arguments et exemples sont très pertinents et nous montre les liens de solidarité que les femmes peuvent creer entre elles. L’ajout des photos rend cet article très agréable à lire.

Les commentaires sont fermés.