La maison du futur, toujours plus technologisée, deviendra-t-elle une maison toujours moins humanisée ?

Depuis quelques années, de plus en plus de technologies intègrent nos maisons et nous permettent leur contrôle et facilitent ainsi notre quotidien. Cependant, ces progrès soulèvent la question de la dépendance à ces nouvelles techniques. Je me suis donc posé la question suivante : la maison du futur toujours plus technologisée, deviendra-t-elle une maison moins humanisée ? Pour répondre à cette question, je définirai dans un premier temps ce qu’est la domotique. Dans un deuxième temps, j’analyserai en quoi ces technologies peuvent favoriser le bien-être de l’Homme ou au contraire le rendre vulnérable.

I / Qu’est-ce que la domotique ?

• Domotique vient du mot latin « Domus », qui veut dire maison, et du mot informatique. Il s’agit en réalité du regroupement des techniques de l’électronique, de l’informatique et des communications ayant pour but l’automatisation des fonctions électrique de la maison. La Domotique à pour but d’augmenter la notion de confort de votre habitat qui vous accueille et vous accompagne désormais. Pour ce faire, il faut intégrer des systèmes de communication dans les appareils de la maison, on pourra ainsi Domotiser le chauffage, le système de sécurité, l’éclairage, les volets, l’électroménager et bien plus encore !

• La Domotique va permettre à vos appareils électriques de communiquer entre eux. Pour cela il existe de nombreux moyens : le WIFI, les ondes radios ou le réseau électrique par exemple. Il est possible de centraliser tous les appareils sur un même support comme un ordinateur, un Smartphone, une tablette ou une dalle tactile fixé à un mur afin de les contrôler. Là ou la Domotique prendra tout son intérêt est dans la création de scénarios, une simple commande permet alors de lancer un enchaînement de plusieurs actions.

• Par exemple, lorsque vous sortez de chez vous, l’appui sur un bouton d’une télécommande éteindra toutes les lumières de la maison, mettra les appareils audiovisuels en veille, fermera les volets, mettra le chauffage en mode éco et activera le système d’alarme. Mais, en poussant un peu plus, des scénarios peuvent être exécutés sans aucune action de votre part. Grâce à des capteurs, votre maison peut devenir autonome. Exemple, la station météo présente sur le toit de votre maison détecte une averse, votre piscine se recouvre alors toute seule, les fenêtres se ferment, l’arrosage automatique de la pelouse se coupe, etc. Il est possible de réaliser n’importe quelle fonction, la limite étant l’imagination.

PS : Si vous voulez en savoir plus à l’aide d’une petite animation bien sympathique, RDV sur ce lien :

http://www.explania.com/fr/chaines/technologie/detail/a-quoi-sert-la-domotique

II / Avantages – Inconvénients de la Domotique

1) Avantages

     

• La domotique, déclencheur de votre bien-être

Parce qu’elle combine et automatise vos fonctions d’éclairage, de chauffage, de volets roulants, d’alarme … la domotique est votre atout pour votre habitat.

• Une vie plus facile, plus confortable

L’ensemble des équipements électriques de la maison peut se piloter depuis une télécommande, un bouton-poussoir ou un écran tactile, à domicile comme en vacances ou depuis votre lieu de travail.

• Un logement qui évolue au grée de vos envies

Par une simple reconfiguration des fonctions électriques, vous modifiez les associations commande-fonctionnalités.

• Tout le multimédia au bout des doigts

Pour votre plus grand confort et pour vous éviter de jongler avec les diverses télécommandes de vos appareils (télévision, lecteur DVD…), mémorisez un scénario « home cinéma » au sein de votre système domotique.

• Un logement sécurisé et rassurant

Votre système domotique prend le relais lorsque vous n’êtes pas à la maison. Il assure une simulation de présence aléatoire et dissuade les intrus grâce à l’allumage aléatoire de l’éclairage, voire même la fermeture

• Faciliter le maintien à domicile

Grâce au système domotique, les personnes dépendantes peuvent contrôler elles mêmes leur habitat. Il existe des télécommandes infrarouges ou radio et des télé thèses paramétrables pour commander de nombreux appareils électriques de l’habitat. Une personne à mobilité réduite peut ainsi piloter les appareils audiovisuels, le chauffage, l’éclairage, les volets, les portes motorisées, etc. avec une télécommande unique.

• Garder le contrôle partout, tout le temps

Lorsque vous n’êtes pas chez vous, vous conservez le contrôle de votre logement via un portail internet sécurisé : vous commandez toutes vos fonctionnalités et vous vérifier la bonne application de vos ordres par retour d’information.

2) Inconvénients                                                                                             

       

• Dans un premier temps, pour pouvoir utiliser cette technologie, il faut que l’habitation soit équipé de la technologie ou de la connexion Wifi ainsi que d’un accès internet si vous souhaitez commander à distance vos appareils comme votre télé ou vos systèmes d’éclairage.

• Dans un deuxième temps, c’est un investissement qui coûte très cher, le temps de retour est rentabilisé certes, mais il faudra compter une petite vingtaines d’années avant de ce satisfaire …

• De plus, cette technologie est une sorte d’addiction envers l’homme. L’être humain, utilisant tous ces gadgets, sans le savoir ce coupe du monde, ce dé-sociabilise. Ces technologies agissent sur le cerveau de l’humain et crée des séquelles (Cancer, perte des mémoires, perturbation du sommeil …) et l’Homme ne réfléchi plus, il agit.

• Prenons un exemple, des parents qui ont deux enfants âgés de 8 et 12 ans. Ayant des caméras vidéosurveillances et une maison dite « vivante », « autonome » c’est à dire utilisant la domotique. Ils peuvent se permettre de sortir le soir et de surveiller leurs enfants à distance, donc de ne pas payer de baby-sitter … Mais si cela se reproduit plusieurs fois, la relation parents / enfants risque de ce dégrader et l’éducation aussi. Les enfants peuvent ressentir une sorte d’abandon. C’est un exemple un peu extrême mais il y en a pleins d’autres …

III / Les technologies du futur remplaceront-ils l’Homme ?

• Les machines remplacent l’homme dans tous les secteurs. Récemment, l’automatisation de la production s’est étendue à des secteurs à main-d’œuvre relativement bon marché. En 2011, les entreprises chinoises ont dépensé 1,3 milliard de dollars pour des robots industriels. « Foxconn » qui fabrique des iPad pour Apple, espère ouvrir dans cinq ou dix ans sa première usine entièrement automatisée …

• Aujourd’hui, le remplacement de la main-d’œuvre par des machines s’étend au-delà de la production industrielle. Un exemple tiré de la vie quotidienne : dans les supermarchés, les caissières sont peu à peu remplacées par une série de caisses automatiques qui permettent aux clients de comptabiliser eux-mêmes leurs achats sous la surveillance d’un seul employé.

• Ceci supprime des emplois. On peut ajouter que l’achat sur internet supprime beaucoup d’emplois et s’accentue avec l’aide de nos smartphone …

• Si les machines permettent de diviser par deux le nombre d’emplois, pourquoi ne pas conserver le même nombre de travailleurs tout en divisant par deux leur temps de travail ? En réduisant la semaine de travail de 40 à 30 heures, puis à 20 et à 10, sans diminution de salaire, cela serait envisageable si les gains dus à l’automatisation ne bénéficiaient pas essentiellement aux riches et aux puissants, mais étaient répartis équitablement. Si on poursuit cette logique … Le progrès humain vise à tuer le travail !

• La domotique vend du rêve : elle nous faciliterait la vie, elle nous permettrait de faire plus de choses et de mieux vivre. Surtout, elle nous donne l’impression que l’on pourrait tout contrôler et tout maîtriser chez soi. La maîtrise s’étendrait au-delà du temps puisque la domotique s’adapterait à nous, à nos changements de vie et elle suivrait notre évolution. Cependant, cette vision est en partie dangereuse, car elle omet les effets de la domotique sur l’être humain et les problèmes sociaux qui pourraient découler d’une utilisation abusive des technologies de l’habitat. La maison du futur pourrait devenir « trop intelligente », nous laissant dans une situation où il deviendrait impossible de la gérer. Les objets prendraient alors un pouvoir sur l’homme et le rendraient dépendant d’eux. La sociabilité et la communication pourraient alors en sortir très affectées …

 • Il est évident que certaines technologies domotiques s’avèrent très utiles, voire nécessaires dans certains cas. Par exemple, pour les personnes handicapées. La domotique leur permet une liberté de mouvement et d’action qu’ils n’auraient pas sans elle. Elle leur permet aussi un plus grand contrôle sur leur vie. De nombreuses technologies nous permettent d’éviter des tâches quotidiennes rébarbatives, telles que la lessive, la vaisselle etc. La domotique offre la possibilité aux maisons d’être flexibles et de s’adapter à leurs habitants. Elle peut simplifier la vie de l’homme au niveau matériel et la rendre plus agréable sur certains aspects.

BIBLIOGRAPHIE

 

MONTILLOT Benjamin / STA 1 / 2014-2015

Ce contenu a été publié dans Internet, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à La maison du futur, toujours plus technologisée, deviendra-t-elle une maison toujours moins humanisée ?

  1. BERGER dit :

    La domotique étant plus que présente dans la vie de tout les jours. Je trouve que ce sujet a été fait avec rigueur.
    Je pense le « Monde » devrait développer avec plus de sérieux ces nouvelles améliorations pour les handicapés

  2. antoine blondeau dit :

    le sujet du blog est bien en adéquation avec les problèmes de mondialisations.
    ce sujet a un grand intérêt pour nous , futur propriétaire de maison car nous pourrons nous en resservir pour plus tard.
    Ce projet nous a permis d’acquérir un développement personnel très intéressant et cela pourra nous servir pour participer a des diagnostic partagé envers les acteurs de la vie locale

  3. guillaume marion dit :

    ce sujet rentre dans le cœur de notre époque où les nouvelle technologie prenne de plus en plus de place dans notre quotidien. est ce que la domotique et un plus ou non pour l’homme. tels est la question et les article traiter sont assé pertinent pour se faire notre opinion et avoir du recul.

Les commentaires sont fermés.