En quoi les avancées technologiques peuvent-elles être bénéfiques dans le secteur de l’agroalimentaire français ?

De nos jours, l’avancée de la technologie est de plus en plus présente dans notre société, surtout dans les entreprises agroalimentaires.

Mais l’avancée de la technologie a-t-elle été bénéfique ?

Si oui en quoi a-t-elle été bénéfique ?

Est-elle bénéfique pour les hommes,  pour les entreprises ou encore pour d’autre raison ?

Nous allons donc répondre à cette interrogation dans un paragraphe argumenté.

Dans une première partie nous allons voir les effets bénéfiques sur l’homme, dans une seconde partie nous verrons les effets bénéfiques sur les entreprises, puis dans une troisième partie les effets bénéfiques sur l’environnement.

 

                Les effets bénéfiques sur l’homme

En effet, les avancées technologiques sont bénéfiques pour l’homme, de jours en jours des progrès sont réalisés que ce soit pour la sécurité des consommateurs, par de nouveau apport alimentaire ou encore pour nourrir le monde.

Les avancées technologiques ont permis de limiter les risques physiques, le consommateur étant primordial des recherches ont été effectué afin d’accentuer la sécurité.

Dans ce domaine le danger principal réside dans les objets métalliques, il existe déjà des machines permettant de détecter les plus gros de ces objets mais de nouveaux appareils ont été mis en place afin d’affiner cette détection pour déceler des microparticules, ce que les anciennes machines ne pouvaient pas faire.

Mais il existe aussi le risque chimique, qui grâce à la puissance de détection des investigations moléculaires permet de pister avec sûreté les composés chimiques qui peuvent être délétères.

Et pour le risque bactérien, trois principaux domaines sont concernés, la rapidité de détection, la limitation du risque et l’écologie bactérienne, ces trois axes sont encore étudiés afin de trouver de nouvelles technologies pour limiter voire même supprimer le risque bactérien.

Le groupe Solactis propose, à travers son projet Smo Solactis un ingrédient pour le lait infantile qui se rapprocherait de l’effet du lait maternel.

Effectivement, le lait maternel protège plus contre les maladies allergènes et les maladies auto-immunes que les laits présents sur le marché. Donc ce groupe, Solactis a travaillé afin d’ajouter un nouvel ingrédient dans les formules de lait infantile pour se rapprocher du lait maternel.

La population en 2050 devrait atteindre 9,6 milliards d’individus et la technologie fera partie de la solution.

Voici ce qu’on peut dire sur les effets bénéfiques pour l’Homme, mais maintenant quand est-il des effets bénéfiques pour les entreprises?

 

  Les effets bénéfiques pour les entreprises

Comme vous le savez les hommes ne sont pas les seuls à profiter des avancées technologiques car les entreprises aussi en bénéficient.

Les OGM sont un exemple, grâce aux OGM on a pu produire des protéines d’intérêt industriel. Donc c’est le gène animal, végétal ou microbien qui est introduit dans le micro organisme en question.

Dans le secteur de l’agroalimentaire, la chymosine (une présure), est utilisé pour l’industrie laitière et fromagère, c’est une enzyme qui est extraite de la caillette de veau non sevré.

Certains groupes fromagers utilisent près de 200 000 litres de présure par an.

Depuis la pénurie des années 1970-1980, la recherche d’alternatives à l’approvisionnement en présure s’est alors fait pressante. Donc dès le début des années 1980, des laboratoires de recherche se sont alors lancés dans l’identification du gène de veau codant la chymosine, et ils ont trouvés. Christian Hansen était le premier producteur de présure naturelle.

La marque Pressade, une marque de jus de fruits, avec l’aide de Smurfit Kappa ont réalisé un concept de Pouch-Up ( concept d’emballage novateur conçus pour prolonger la durée de conservation des produits liquides tels que le vin, les jus de fruits….). Cette avancée permet de remplir les Pouch-Up en condition aseptique.

La poche est tout d’abord ionisée puis remplie sur des machines automatiques aseptiques. Cela permet de conserver le produit trois semaines après son ouverture. « Ces nouveaux produits nous permettent d’innover et de nous différencier en linéaire. Nous pensons que ce Pouch-Up de jus sera très apprécié par les consommateurs, grâce à son aspect pratique et ludique. Une façon innovante de réenchanter la consommation de jus de fruits au petit-déjeuner », commente Catherine Bererd, chef de produits Pressade.

De nos jours, pour lutter face à la guerre des prix, pour trouver de nouveaux débouchés à l’export, répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, les entreprises agroalimentaires françaises se convertissent à l’innovation.

Selon l’Ania, l’agroalimentaire est le premier secteur industriel français. Il compte 17 647 entreprises, dont 77 % de TPE et 21 % de PME, pour un chiffre d’affaires de 180 milliards d’euros.

Voici ce qu’on peut dire sur les effets bénéfiques pour les entreprises, mais maintenant quand est-il des effets bénéfiques sur l’environnement.

 

Les effets bénéfiques sur l’environnement

Effectivement certaines avancées technologiques sont consacrées à l’environnement.

Prenons comme exemple l’agrivoltaïsme, cette pratique est apparue au Japon dans les années 1980 puis dans les années 2000 en Europe. Cette pratique consiste à avoir une production agricole avec une production d’électricité photovoltaïque.

Le gaspillage est une cause majeure de problème sur l’environnement. Le parlement européen a ainsi adopté en 2012 une résolution demandant des mesures urgentes pour réduire le gaspillage de moitié d’ici 2025.

Une cause importante du gaspillage concerne les produits hautement périssable, 77% des aliments gaspillés sont des produis frais, les produits les plus gaspillés sont ceux qui se conservent le moins.

Donc pour une meilleure conservation nous allons nous rapprocher des emballages, il y a la bio préservation qui consiste à maîtriser la croissance des flores pathogènes  ou l’altération des aliments grâce à l’utilisation de micro-organisme inoffensifs contre les micro-organisme indésirable.

Mais aussi des emballages avec intégrateurs temps et température, cette innovation est caractérisée par une puce qui est relié à une étiquette à l’extérieur de l’emballage, cette étiquette change de couleurs en fonction de la température du produit et peut être indirectement relié à l’état supposé d’altération du produit.

Il y a aussi les emballages par détection de traceur, cette technologie a pour but de détecter visuellement une anomalie ou alors un indicateur de qualité.

Toujours sur le sujet des emballages, Mars Food France est en partenariat avec l’entreprise de recyclage TerraCycle pour recycler ses sachets micro-ondables Uncle Ben’s usagé en leur donnant une seconde vie.

Donc d’après cette partie on voit bien que les avancées technologiques vont permettre une réduction du gaspillage en France et même dans le monde.

Pour conclure on peut dire que les avancées technologiques sont bénéfiques dans le secteur de l’agroalimentaire français.

Que ce soit pour l’homme, pour les entreprises ou encore pour l’environnement, ces avancées technologiques sont d’une aide précieuse.

Tedesco Claire

Belpois Mathis

 

Bibliographie : 

Document n°2 : BOURGADE Hélène, “Les innovations technologiques, leviers de réduction du gaspillage dans le secteur agroalimentaire” paru le 10 avril 2015. Disponible sur : 

https://agriculture.gouv.fr/les-innovations-technologiques-leviers-de-reduction-du-gaspillage-dans-le-secteur-agroalimentaire

Document n° 7: CHEMINADE Pierre, “Agriculture et énergie solaire : quels modèles économiques ?” paru le 08 novembre 2019. Disponible sur :

https://objectifaquitaine.latribune.fr/agroalimentaire/2019-11-08/agriculture-et-energie-solaire-quels-modeles-economiques-832451.html

Document n° 4: CLEMENT Céline, “Ces innovations qui boostent l’industrie agroalimentaire”, paru le 25 septembre 2017. Disponible sur : 

https://www.agro-media.fr/analyse/10-projets-innovants-lindustrie-agroalimentaire-26246.html

Document n°5 : COMBE Matthieu : “Le renouveau de l’agroalimentaire français par l’innovation” paru le 22 novembre 2018. Disponible sur :

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/le-renouveau-de-lagroalimentaire-francais-par-linnovation-60085/

Document n°10 : ERMENIER Karine, “Mars Food France rend ses sachets de riz Uncle Ben’s recyclables” paru le 13 janvier 2020. Disponible sur :

 https://www.processalimentaire.com/emballage/mars-food-france-rend-ses-sachets-de-riz-uncle-ben-s-recyclables?sso=1579116218

Document n° 9: ERMENIER Karine, “Pressade met ses jus de fruits en poches aseptiques” paru le 16 mai 2016. Disponible sur : 

https://www.processalimentaire.com/emballage/pressade-met-ses-jus-de-fruits-en-poches-aseptiques-28735?sso=1579117037

Document n°6 : FISCHER Arnaud,” les innovations technologiques, leviers de réduction du gaspillage dans le secteur agroalimentaire : enjeux pour les consommateurs et pour les entreprises”. Disponible sur :

https://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/documents/pdf/Rapport_final_ETUDE_Innovations_technologiques_et_reduction_du_gaspillage_agroalimentaire_cle879858.pdf

Document n°3 : SAUNIER Claude, “Les nouveaux apports de la science et de la technologie à la qualité et à la sûreté des aliments (tome 1, rapport)”, paru le 14 avril 2004. Disponible sur : https://www.senat.fr/rap/r03-267/r03-267_mono.html

Document n°8 : SCHILLER Eva, “Le rôle de la technologie dans l’alimentation mondiale” paru en décembre 2014. Disponible sur :

https://www.alfalaval.com/globalassets/documents/media/here-magazine/33/here33_fr.pdf

Document n°1 : VELOT Christian, “Les OGM agricoles aujourd’hui”, Dans Écologie & politique 2011/3 (N° 43), pages 23 à 34, paru le  04 janvier 2012. Disponible sur :  

https://www.cairn.info/revue-ecologie-et-politique1-2011-3-page-23.htm#s1n2

Photographies:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:AVD_Domaine_de_Nidol%C3%A8res_Tresserre_vue_du_ciel_(3).jpg

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:4auc.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Créativité, innovations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.