On est ce qu’on mange

L’abus croissant des aliments ultra transformés serait liée a quelques maladies chroniques communes en occident selon deux études publiés par le BMJ.

Les aliments ultra transformés en tant que innovation 

Il nous faut commencer par dire qu’est-ce que c’est  un aliment ultra transformé. On peut considérer un aliment comme ultra-transformé quand il est issu de procédés industriels de transformation et contient de nombreux ingrédients chimiques, plus particulièrement des additifs. Prenons l’exemple du poisson: un filet de thon est un aliment naturel, le poisson est pêché et il est découpé pour être vendu au consommateur. Une boîte de thon, par contre, est un aliment transformé, car il y a un ajout d’huile et des conservateurs, comme par exemple du sel. Finalement un nugget de poisson surgelé, est un aliment ultra transformé parce que plusieurs aliments et produits ont été inclus dans le produit, voire des additifs,sucres, sels ou d’autres produits pour traiter la panure du nugget.

Pourquoi les aliments ultra transformés sont-ils innovants ? D’abord, il faut savoir que les aliments ultra transformés ont été créés il n’y a pas très longtemps, environ 30 ans mais, qu’on commence a être conçus après la Deuxième Guerre Mondiale quand il a fallu assurer la souveraineté alimentaire du continent. C’est une époque  où l’on commence à utiliser systématiquement des pesticides d’origine chimique,pour assurer la production. Dès lors, on commence à transformer les aliments ou matières premières d’une façon plus intensive et chimique.

C’est pour cela que les AUT font l’objet de nombreuses sont issus des nombreuses études qui cherchent à repérer les éventuelles conséquences pour la santé humaine lors de leur consommation.

Les aliments ultra transformés sont-ils vraiment responsables des maladies chroniques ?

Deux récentes études, une en France et l’autre en Espagne faites en 2019 publiées par le BMJ (British Medical Journal) sur plus 120000 personnes ont trouvé un lien entre la consommation de quelques aliments innovants ultra-transformés et l’augmentation du risque cardiovasculaire et des décès, le diabète… Ces deux études viennent renforcer de arguments précédents qui expriment un lien plus direct d’après Science et Avenir

Sur l’étude français, ayant une population de 105159 personnes suivis entre 2009 et 2018 on a eu comme résultat une élévation du risque de maladie cardiovasculaire dû à la consommation de AUT (aliment ultra transformé). D’une façon plus mathématique: si on augmente de 10% l’apport de ce type d’aliments on a une augmentation d’environ 12% de risque de maladie cardiovasculaire. 

L’étude espagnol, menée sur presque 20000 universitaires ayant comme âge moyen 38 ans montre que la consommation de plus de 4 portions par jour de AUT peut augmenter jusqu’à 62% le risque de mortalité en comparaison avec une consommation inférieure ou égale à 2 portions par jour.

Néanmoins c’est compliqué de savoir si c’est le style de vie derrière cette consommation ou c’est directement ce type d’aliments, les ultra-transformés qui sont derrière ce type de maladies. Ce qu’est plutôt claire ce que c’est la consommation régulière qui amène à ces problèmes la. C’est-à-dire, ce n’est pas parce qu’on mange des nuggets un jour qu’on va avoir une maladie chronique.

D’après une consultation de l’OMS et un article Greenfacts, on peut évoquer quelques maladies qui sont très souvent causées entre autres par de mauvais styles de vie, où l’alimentation est un des principaux déséquilibres. 

Les maladies cardiovasculaires font partie des principales maladies causées par ce type d’aliments. Ces aliments comportent beaucoup de produits ajoutés, et les plus susceptibles de provoquer les cardiopathies sont les sels et les graisses. 

Le diabète est une autre maladie causée par les aliments ultra transformés. Ces types d’aliments ont un apport énergétique très élevé et favorisent cette affectation portant principalement la question du sucre. Ce fait, lié aux tendances sédentaires de l’actualité favorise l’accumulation de graisse dans le ventre, et c’est un facteur de risque très élevé pour avoir du diabète. 

L’ostéoporose pourrait être aussi un exemple de maladie chronique dû à l’implantation et à la hausse de consommation de ce type d’aliments dits innovants car il existe une manque de calcium, vitamine D entre autres. 

Cette liste pourrait être complétée avec plusieurs affections comme: l’obésité, affectant de plus en plus une grande partie de la population;la dépression;les maladies dentaires et l’infertilité… (voir OMS)

Evolution, Crépuscule, Caricature, Nature, Ciel Du Soir

L’alimentation et notre évolution

Il y a de nombreux exemples du quotidien que l’on pourrait prendre comme exemple d’aliments à risque pour la santé. Ça serait le cas par exemple des produits carnés. 

Les produits carnés transformés

Un très bon exemple de produits transformés et innovants qui posent des problèmes pour la santé sont les produits carnés. En plus, le sujet de la viande est très lié au débat de société sur le véganisme. 

Selon l’ OMS un produit carné transformé peut être défini comme « une viande qui a été transformée par salaison, maturation, fermentation, fumaison ou d’autres processus mis en œuvre pour rehausser sa saveur ou améliorer sa conservation ». Cette même organisation internationale a classé, à l’aide d’autres institutions, les produits carnés transformés comme cancérogènes pour les humains. 

Cette dernière raison est prise en compte souvent pour nourrir les arguments en faveur d’abandonner une diète basée sur les protéines animales. Mais en fait le problème le plus grand derrière la consommation de viande c’est le degré de transformation industrielle qu’on peut trouver derrière. Les résultats de cette étude confirment les recommandations existantes sur la limitation de la consommation de viande et produits carnés; ce n’est pas pour autant qu’ il faut absolument enlever ce types d’aliments de notre alimentation. C’est-à-dire, avec cette recherche, ils ont comme objectif d’interpeller les gouvernements  pour promouvoir un équilibre entre les risques et les avantages de cette consommation, notamment des avantages nutritionnels. Il ne faut pas oublier que c’est parce qu’on commence à manger de viande qu’on est des hominidés. (voir plus sur Le Monde)

En conclusion

On peut donc en conclure, en se basant sur notre recherche documentaire, que certains aliments tout à fait innovants mais de caractère ultra-transformé ont une relation avec le développement de quelques maladies chroniques. Depuis les dernières décennies, l’Europe se caractérise par la diminution des maladies de type bactérien ou viral. Mais par contre, il y a eu un accroissement exponentiel des maladies de type chronique.

GARCÍA GASALLA, Luis

PRIETO SANTOS, Gabriel

 

Bibliographie:

AFP. L’abus d’aliments « ultra transformés » accroît le risque cardiovasculaire et de mortalité. La croix (en ligne), 30/05/2019 (consulté le 6/12/2020). Disponible sur: L’abus d’aliments «ultra-transformés» accroît le risque cardiovasculaire et de mortalité (la-croix.com)

INSERM(SALLE DE PRESSE). Consommation d’aliments ultra-transformés et risque de maladies cardiovasculaires. INSERM salle de presse (en ligne). Date 30/05/2019(consulté le 10-01-2021).Disponible sur:https://presse.inserm.fr/consommation-daliments-ultra-transformes-et-risque-de-maladies-cardiovasculaires/35086/

Camille Gaubert. Aliments ultra-transformés et risques pour la santé: cause ou symptôme? Science et avenir (en ligne), 2/6/2019 (consulté le 14/12/2020). Disponible sur: Aliments ultra-transformés et risques : cause ou symptôme ? – Sciences et Avenir

GreenFacts.  Alimentation et la nutrition. Prévention des maladies chroniques. GreenFacts (en ligne), 15/5/2007 (consulté le 14/12/2020). Disponible sur: l’Alimentation et la nutrition Prévention des maladies chroniques (greenfacts.org)

-Julia Limongi. Consommation: Quel Impact a notre Alimentation sur notre Santé? You Matter(en ligne). Date:4/09/2015 (consulté le 10-01-2021). Disponible sur: Quel impact a notre alimentation sur notre santé ? (youmatter.world)

OMS. Régime alimentaire, nutrition et prévention des maladies chroniques. OMS (en ligne), (consulté le 31/12/2020). Disponible sur:OMS | Régime alimentaire, nutrition et prévention des maladies chroniques (who.int)

Pascale Santi et Mathilde Gérard. Comment l’alimentation ultra transformée affecte notre santé. Le monde (en ligne), 30/5/2020 (consulté le 5/12/2020). Disponible sur: Comment l’alimentation ultratransformée affecte notre santé (lemonde.fr)

Pascal Mainsant et Florence Burgat.Peut-on encore manger de la viande? Le Monde (en ligne).Date 30\10\2015 (consulté le 10-01-2021).Disponible sur: Le débat : peut-on encore manger de la viande ? (lemonde.fr)

Télé Matín. Santé-Halte aux aliments ultra-transformés. Télématin (canal youtube), 21/07/2017 (consulté le 10-01-2021). Disponible sur: Santé – Halte aux aliments ultra-transformés – Bing video

Stéphane Foucart .Obésité,diabète:les effets des pesticides mis au jour. Le Monde (en ligne).Date 01/06/2018.Disponible sur: Diabète et obésité : les pesticides pourraient augmenter le risque pour la population (lemonde.fr)

 

Ce contenu a été publié dans Créativité, innovations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à On est ce qu’on mange

  1. btsenil dit :

    Article très actuel et très intéressant. D’abord, il nous présente tout ce qu’il y a derrière des aliments qu’on consomme souvent comme les pizzas congèlées qu’on peut trouver dans le supermarché. Puis, il nous fait voir les effets que ces AUT (Aliments Ultra Transformés) peuvent avoir sur notre santé (surtout si on les consomme très régulierèment). Et enfin, les auteurs finnissent leur article avec une belle conclusion qui met en relation les maladies chroniques et la consommation des AUT. Cet article permet de faire une réflexion de notre système alimentaire, au sein du quel on devrait obtenir des aliments plus sains et plus respetueux pour l’environnement.

    FERNÁNDEZ MARTÍNEZ Pelayo

  2. btsenil dit :

    Un sujet intéressant. Vous avez su bien l’expliquer, très bon travail. Le fait d’avoir mit des liens directement dans le texte permet de mieux comprendre votre sujet, peut-être s’il y avais un peu plus d’illustrations cela aurait été mieux. Les arguments et les exemples illustrent très bien votre sujet.

    CIRESA Lucie

  3. btsenil dit :

    Sujet très intéressant et bien choisi. Aujourd’hui l’alimentation est l’un des problèmes les plus importants et je pense que votre publication peut nous faire ouvrir les yeux et essayer de changer notre alimentation d’une façon plus saine. Je n’était pas assez concerné et au courant par tous les maladies qui causent les AUT (aliments ultra transformés) par exemple. Finalement pour conclure, parfois on ne connait pas vraiment ce qu’on mange et c’est très important d’y remédier de ce fait car comme vous dites « on est ce qu’on mange ».
    Jeannot Paul

  4. DELLI EMMA dit :

    Article trais intéressent et enrichissant .
    Celui ci mais bien en évidence les effets néfaste des aliments ultra transformés !
    C’est ainsi que l’ont peux constater une différence entre un produit brute et l’ultra-transformation.
    Très bon travail .

  5. btsenil dit :

    Article enrichissant avec des explications bien développé, formulé et bien maîtrisé. Les informations sont compréhensibles et les définitions sont présentes. Les idées sont mises en évidences.
    Wolfersperger Elise

Les commentaires sont fermés.