Les personnes handicapées au sein de la société

Actuellement, près de 18% de la population totale française est touchée par un handicap, c’est pourquoi connaître comment ces personnes s’intègrent dans la société, en créant lien social et vie active semble intéressant.

 Les lieux publics sont l’un des principaux obstacles à l’insertion sociale. L’insertion sociale nécessite l’appropriation des valeurs, des règles et des normes du système au sein duquel a lieu l’insertion. Effectivement, les endroits publics essentiels à la vie quotidienne ne sont pas toujours aménagés de sorte que ces personnes ne peuvent pas toujours y avoir accès.

  • L’intégration des personnes handicapées

L’intégration des personnes portant un handicap commence par un métier, un cercle amical, un logement et des activités culturelles. L’handicap est une véritable barrière à cette intégration car beaucoup de facteurs empêchent un insertion facile : le regard des autres, l’accessibilité ou encore la discrimination.

En réalité les travailleurs handicapés représentent seulement 2,9% des emplois en entreprise.

Pour lutter contre ces inégalités, différents moyens sont mis en place : 

  • l’obligation d’embauche de personnes handicapées : tout employeur ayant au moins 20 salariés est tenu d’employer à plein temps ou à temps partiel des travailleurs handicapés dans une proportion de 6 % de l’effectif total de l’entreprise.
  • des aides financières pour les personnes handicapées.
  • l’aménagement des espaces publics, avec l’aide de l’Ad’AP (agenda d’accessibilité programmé).
  • des aides adaptées au type de handicap (malvoyants = écriture braille, chien pour le déplacement et l’accompagnement)
  • associations pour l’aide à l’insertion sociale, comme une valorisation du savoir-faire d’une personne handicapée. (ESAT (établissement et service d’aide par le travail))

  1. Accessibilité aux lieux publics

 Pour mener à bien le besoin d’intégration des personnes handicapées ou à mobilité réduite, un agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP) a été mis en place. Ce dispositif a été conçu dans le but de faire respecter la loi, dont les articles L111-7 et L111-7-1, qui rappelle les démarches et travaux à entreprendre pour être aux normes. Suite à une mauvaise réception de l’information de la loi handicap créée en 2005, le comité interministériel a décidé de mettre en place l’Ad’AP.

 

L’objectif de l’Ad’AP est simple: rendre obligatoire la future démarche de travaux, pour aménager les extérieurs, les abords, et l’intérieur de chaque établissement recevant du public (ERP). Ces ERP doivent rendre accessible l’ensemble des accès aux personnes présentant un handicap, quelqu’il soit.

Les normes d’accessibilité doivent permettrent aux personnes handicapées de se déplacer avec la plus grande autonomie possible.

L’accessibilité des ERP et de leurs abords concernent:

  • le stationnement des véhicules
  • les conditions d’accès et d’accueil dans les bâtiments
  • les locaux intérieurs et les sanitaires ouverts au public
  • les portes et les sorties
  • les revêtements des sols

 

L’Ad’AP présente des règles strictes et exigeantes dans le temps, si les temps de travaux sont plus longs que prévus, alors différentes sanctions surviendraient.

Les sanctions peuvent être de simples amendes, comme jusqu’à de l’emprisonnement.

L’absence non justifiée de dépôt d’agenda d’accessibilité programmée est passible d’une sanction financière de 5000 euros. En cas de non respect des travaux présentés le propriétaire peut encourir une amende allant jusqu’à 45000 euros.

 

Pour conclure, nous comprendrons que le chemin est encore long pour bénéficier d’accès pour tous, même si, beaucoup de moyens sont installés par l’Etat pour réduire les inégalités envers les personnes handicapées ou à mobilité réduite.

 

 

Bibliographie:

https://www.gouvernement.fr/action/l-accessibilite

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006176351&cidTexte=LEGITEXT000006074096

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32873

 

Clémence ALONET et Claire RAMPANT

STA1

Ce contenu a été publié dans La solidarité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Les personnes handicapées au sein de la société

  1. btsenil dit :

    Un article court mais qui résume l’essentiel. Je trouve intéressant le sujet de votre travail très pertinent.
    Gaëlle CLEMENT

  2. btsenil dit :

    Un thème traité avec pertinence et efficacité. L’accompagnement des photos rajoute de la valeur à votre texte! bravo!

    Léa Taillard

  3. btsenil dit :

    Les données chiffrés nous permettent de mieux nous rendre compte de la situation. Article court mais cependant très bien structuré et très clair.
    Il est important aujourd’hui de parler de ce sujet. Comme on peut le constater dans cet article, pas assez de soutien est apporter aux personnes handicapé, ce qui n’est pas normal. Il ne devrait pas exister d’inégalités envers ces personnes, nous sommes tous égaux.

Les commentaires sont fermés.