Le Tourisme de Masse en France depuis 1936.

Le Tourisme pour tous !


        La France est actuellement la première destination touristique au monde car elle possède des atouts indéniable.

Francesco Frangialli, ancien secrétaire général de l’Organisation Mondial du Tourisme, nous parle d’ailleurs des « 7 merveilles du tourisme français » qui sont, pour commencer, une situation géographique privilégiée avec des montagnes, plaines, mer et climats qui sont donc relativement diversifiée. Par la suite nous disposons d’un territoire disponible important avec une densité de population relativement modérée au regard des normes européennes. Mais aussi d’une antériorité touristique ainsi qu’un exceptionnel patrimoine historique et culturel. Pour continuer beaucoup de petites et moyennes entreprises contribuent à ne rien exclure du phénomène touristique. Et enfin pour finir, la France dispose d’une agriculture et d’une industrie agro-alimentaire très importantes sur lesquels l’industrie touristique peut s’appuyer pour se développer au mieux.

Malgré cela le tourisme n’a pas toujours été a la portée de tous, et c’est en 1936 avec la signature des Accords de Matignon et le droit à 15 jours de congés payés que les classes ouvrières purent enfin partir a la découverte de la France.

C’est pour cela qu’il sera intéressant de  voir si la mise en place des congés payés en 1936 ont contribué à l’essor d’un « Tourisme de Masse. »

Nous verrons premièrement ce que sont concrètement les Accords de Matignon et ce que leur signature engendra, puis nous expliquerons ce phénomène de « Tourisme de Masse »qui s’est logiquement produit. Ensuite nous développerons dans une deuxième partie les niveaux socio-économique, puis dans une troisième partie le niveau culturel, que ce tourisme  a engendré en France, depuis 1936.

Les premières vacances… été 1936.
(Cliché de Roger-Violet)

 

Les Accords de Matignon en 1936:

         Les Accords de Matignon sont signés dans la nuit du 7 au 8 juin 1936 à l’hôtel Matignon de Paris, par Léon Blum, président du conseil des ministres du Front Populaire.

Ces accords sont signés entre la Confédération générale de la production française ( CGPF), l’État et la Confédération générale du travail ( CGT).

Les ouvriers, en échange de l’évacuation des usines occupés par les grévistes à cause de la victoire du Front Populaire, obtiennent différents acquis sociaux, comme, par exemple, l’augmentation de 7 à 15 % des salaires ou la mise en place de délégués du personnel pour défendre leurs intérêts, ils ne peuvent plus être licencié sans l’autorisation de l’inspecteur du travail.

Mais les droits que l’on retient surement le plus et qui ont été acquis par les lois du 11 et 12 juin 1936 sont la semaine de 40 heures et, en particulier, 15 jours de congés payés : 13 jours de vacances et 2 du week-end.

Dès l’été 1936 la France connait un phénomène nouveau, les travailleurs partent en vacances, même si ce n’est souvent pas loin de chez eux, ils connaissent désormais ce que le mot vacances signifie, c’est la création progressive d’une « Société de Loisirs »

D’après le site Suite101.fr : <<On estime qu’environ 600 000 ouvriers sont partis en vacances dès l’année 1936.>>

Les Accords de Matignon ont permis à de nouvelles classes sociales de découvrir les joies des loisirs et du tourisme, ces activités était jusque la réservées aux plus aisés.

Le « Tourisme de Masse » est donc la conséquence logique à la création des congés payés.

 Par ailleurs l’Organisation Mondial du Tourisme affirme que le voyage est aujourd’hui considéré comme un droit pour tout être humain.

Le Tourisme engendre différents impacts qui sont de natures sociale, économique mais aussi culturel.

Journal « L’Humanité » de l’année 1936 qui parle de la signature des Accords de Matignon

 

Un Tourisme Social …

 

A partir de l’été1936 les classes populaires partent à la découverte de la France. Ces voyageurs sont en général peu fortunés. Un Tourisme social se développe alors.

 L’année 1936 et le Front Populaire constitue une avancé en soi dans l’histoire de la France, car hélas jusque la le tourisme était un loisir réservé aux classes privilégiées.

D’après l’article « Tourisme pour tous ! » dans le Magazine Alternatives Économiques n° 271 le ministre de l’Éducation nationale de l’époque, Jean Zay, déclare que : «  L’homme qui travaille a besoin de se recréer pendant ses heures de loisir. Pour répondre à cette nécessité, le tourisme, qui est une des formes les plus saines et les plus agréables de la vie en plein air, doit être mis a la portée de tous pendant les week-ends et les vacances. »

Lors de la généralisation des congés payés, qui était alors de 15 jours, des moyens sont mis en place pour permettre aux personnes modeste de pouvoir partir.

Comme des billets de train a tarif réduit. 600 000 sont vendus en 1936 et près de deux millions en 1937.

Les nouveaux voyageurs affluent en particulier sur la Côte d’Azur, dans les stations balnéaires et thermales les plus connus. Ce qui a d’ailleurs pour conséquence de faire fuir les classes aisées devant tant de gens modestes, qualifiés à l’époque par les revues d’extrêmes droites de « Salopards en casquettes. »

Par la suite il y a création de multiples structures d’accueil pour vacanciers peu fortunés comme des campings, des villages vacances familles ( VVF) , des colonies de vacances ou bien encore des centres de vacances des comités d’entreprises.

A l’époque les campings étaient des endroits ou seul les classes aisées allaient, ce n’est que dans les années 50 que cette vision changea et que cela devint un type d’hébergement populaire.

Désormais les campings constituent des micros sociétés organisées avec des règles de vie commune et des habitués qui s’y retrouvent tout les ans. Malheureusement au fils des ans le tourisme social baisse sous l’effet de l’individualisme croissant de la société contemporaine.

Par exemple les villages vacances familles ont traversé une grave crise a la fin des années 1990 et depuis ont été transformé en société anonyme et démantelé avec privation d’une partie des villages.

Mais le tourisme bon marché ne disparaît pas, on voit l’apparition d’offres a bas prix comme les chaines d’hôtel type Formule 1 qui offrent un confort plutôt minimum et une localisation touristique en général peu attractive.

Aujourd’hui l’esprit militant du tourisme social a été remplacé par l’optimisation du rapport qualité prix.

Magazine « Regards » du 2 septembre 1937.

… Économique…

C’est une des conséquences logique au fait qu’aujourd’hui le tourisme est un secteur clé de l’économie française

 D’après le site France, fr : « le tourisme rapporte plus de 30 milliards de recettes chaque année dans l’hôtellerie, les commerces, les loisirs, etc. »

Dans les années 1990 la France est devenue la première destination touristique au monde devant les États-Unis. Par ailleurs le tourisme emploie directement en France un million de personnes et fait travailler tous les autres secteurs de l’économie. Devant un tourisme de masse de plus en plus important et l’attrait des voyageurs pour les régions ensoleillées, le littoral mais aussi devant le développement des sports d’hiver il a fallu faire construire ou agrandir de nombreuses infrastructures et tout cela a suscité de grands programmes d’aménagement au cours des années 1960 à 1980, tant sur le littoral qu’à la montagne.

Ces programmes d’aménagements sont par exemples : Le plan Neige de 1964, la mission Racine pour le Languedoc-Roussillon et la mission interministérielle d’aménagement de la Côte Aquitaine (MIACA).

 Ces aménagements ont considérablement changé l’économie des régions concernés

Et tout ces sites touristiques très connus et très visités sont desservies par de grosses voix de communication comme des autoroutes, des aéroports, des TGV qui sont souvent saturées en période de vacances.

 Le tourisme, secteur clé de l’économie française n’a donc pas fini de se développer.

Le poids touristique des espaces de séjour en France.

 

 … Et Culturel.

Au delà des dimensions économiques et sociales, le tourisme c’est aussi un fort impact culturel sur les voyageurs où tout simplement les habitants français.
De nos jours la population est de plus en plus ouverte aux arts culturels. Sur les trente premiers sites culturels situé en France, en termes d’entrées comptabilisées, vingt-quatre sont ainsi situés dans Paris,
dont bien sûr le Louvre (8,42 millions d’entrées en 2008), la tour Eiffel (6,93 millions). Mais ce résultat cache un déséquilibre tout aussi important. Avec 15,3 millions d’entrées Disneyland Paris, à Marne-la-Vallée, représente à lui seul 45% de la fréquentation des trente premiers sites non-culturels. Ces informations nous sont apportées par le site geotourweb.com écrit par Philippe Keriourio, professeur d’histoire-géographie. Beaucoup de touristes perçoivent la France comme une destination riche culturellement, ce qui en fait son principal point fort. La France propose de plus en plus de monuments classés historiquement,comme des musées, ou même encore des théâtres. Le secteur culturel, est un secteur dynamique. Face à un intérêt croissant des visiteurs,le Ministre de la Culture et de la Communication et le Secrétaire d’état en charge du tourisme ont signé une convention « culture-tourisme »
dont l’objectif est d’encourager «la création d’activités touristiques d’affaires, d’hébergement ou de création d’évènements dans les sites.». Ce renseignement nous parvient du site Web atout-france.fr écrit pas Christian Mantei. Le tourisme culturel est une forme de tourisme centré sur la culture, l’environnement culturel, les valeurs et les styles de vie, le patrimoine local,
les arts plastiques et ceux du spectacle, les industries, les traditions et les ressources de loisirs de la communauté d’accueil. Il peut comprendre la participation à des événements culturels, des visites de musées, de monuments et la rencontre avec des locaux.

La France est alors un pays très centré sur le tourisme culturel de part le riche patrimoine qu’elle possède, ce qui en fait un de ces principaux atouts touristiques.

 


La France, un pays plein d’atouts.

Pour en conclure sur notre sujet nous pouvons dire que l’essor du tourisme de masse fait son apparition en 1936. Nous assistons à une transformation des formes du tourisme.

Cet évènement est marqué par la signature des accords de Matignon en 1936. Désormais la semaine de travail passe à 40h et les ouvriers disposent de 15 jours de congés payés. Cette loi permet donc à environ 500 000 personnes de partir en vacance pour la première fois. La France toute entière est concernée par le phénomène touristique. Le tourisme n’est plus réservé aux bourgeois. Le tourisme « pour tous » se développe. L’hôtellerie économique et de moyenne gamme devient de plus en plus présent en parallèle avec l’hôtellerie de luxe.

Par la suite, plusieurs faits ont contribué à l’essor du tourisme de masse, comme par exemple le développement des moyens de transports ou encore  l’attrait des voyageurs pour les régions ensoleillées.

Après un tourisme économique et social , le tourisme culturel joue aussi un rôle important au niveau de l’essor du tourisme de masse. La création de nouveaux musées, ou encore de nouveaux monuments historiques font grimpés les chiffres du tourisme en France. La France est un pays centré sur le tourisme culturel de part le riche patrimoine quelle possède, ce qui en fait un de ces principal atout touristique.

Personnellement, nous habitant français, nous sommes fières de la diversité touristiques qui existe en France. Ce pays européen est un pays intéressant au niveau du tourisme économique, social et culturel.

 

Caroline HUG et Margot SCHNEIDER

Bibliographie :

-Dehais, Béatrice. Mondialisation les dégâts du tourisme. Alternatives Economiques n°194. Juillet 2001

-dgcis.com [en ligne]. [Consulté le 01/05/2012]. Le tourisme des Français en 2011. Disponible sur :http://www.dgcis.redressementproductif.gouv.fr/files/files/directions_services/etudes-et-statistiques/etudes/tourisme/4p18_dgcis.pdf

france.fr[en ligne]. [Consulté le 12/12/2012]. Le tourisme, secteur clé de l’économie française. Disponible sur : http://www.france.fr/connaitre/economie/panorama/article-ancien/le-tourisme-secteur-cle-de-leconomie-francaise

Geotourweb [en ligne]. [consulté le 29/05/12]. Le tourisme en France. Disponible sur : www.geotourweb.com/nouvelle_page_3.htm

-Kerourio, Philippe. Geotourweb [en ligne][consulté le 29/05/12]. Le tourisme culturel en France. Disponible sur : www.geotourweb.com/nouvelle_page_123.htm

Leclerc, Stéphane. Tourisme pour tous ! Alternatives Economiques 271. Juillet-Août 2008. p.59-61.

LeTelegramme.com [en ligne]. [consulté le 13/12/2012]. Accords de Matignon. Le début du Tourisme de masse. Disponible sur : http://www.letelegramme.com/ig/dossiers/Conges/accords-de-matignon-le-debut-du-tourisme-de-masse-30-12-2008-184118.php. 18 juillet 2006.

Senat.fr [en ligne]. [Consulté le 12/12/2012]. Le tourisme, un atout formidable pour la France. Disponible sur : http://www.senat.fr/notice-rapport/2010/r10-684-notice.html

Suites101.fr [en ligne]. [consulté le 13/12/12]. Les congés payés : l’histoire de la société de loisirs. Disponible sur : http://suite101.fr/article/les-conges-payes–lhistoire-de-la-societe-de-loisirs-a14279#axzz2EGQDcFzk . 18 juin 2006

Viepublique.fr [en ligne]. [Consulté le 12/12/2012]. Tourisme son poids économique et social en France. Disponible sur : http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/tourisme-son-poids-economique-social-france.html

 

 

5 réflexions au sujet de « Le Tourisme de Masse en France depuis 1936. »

  1. Je pense que sans ses monuments et sans sa culture culinaire, la France aurait beaucoup moins de touristes car ce sont ces deux éléments qui fascinent les touristes étrangers.

  2. Je rejoins l’idée de Noémie! Tous ses grands chefs cuisiniers, la gastronomie française qui est convoitée par tous, ces monuments connus du monde entier, les stations balnéaires en Méditerranée ou sur la côte Atlantique, sans oublier, malgré la crise, la grande fréquentation des stations d’hivers notamment avec la chaîne pyrénéenne et les Alpes.
    Comme l’article le précise, les accords de Matignon ont provoqué ce tourisme d’abord national, mais aujourd’hui la France fait affaire avec un tourisme internationale, notamment avec l’amour de la France par les Chinois.
    Aujourd’hui, même les plus grandes stars viennent séjourner en France comme par exemple à St-Tropez qui est devenu un lieu « People », il parait même que depuis peu les stars viennent acheter des maisons luxueuses dans nos campagnes « les plus profondes » !

  3. Je pense qu’il aurait été judicieux d’évoquer le passage des 40h de travail aux 35 h et 5 semaines de vacances établi par le gouvernement Jospin en 2000 .

  4. Il est vrai que 1936 à été une date clef dans le développement du tourisme de masse, mais malgré cela il y a encore aujourd’hui de nombreuses personnes qui ne vont jamais en vacance. Je pense que les différents aspect du tourisme de masse sont plutôt bien traité dans cet article.

  5. La France est surtout réputé pour sa culture culinaire, Paris (bien entendu), le haute gamme, et les parfums. Or la France à tout les atouts pour attirer les touristes étrangers..