Le jeu, maître de l’éducation

Mais qui n’a jamais joué aux cartes avec ses proches après un bon repas ? Quoi de plus convivial que de jouer avec ses amis?  Quel enfant n’a pas eu de jouet dans son enfance ? 

On vous dit tout !

On peut appeler  » jeu » toute activité dont le but est le plaisir. Le jeu va aider les nourrissons à accéder au « je ». Il  permet à l’enfant de devenir indépendant  petit à petit. Il lui permet également de s’affirmer en tant qu’individu.

Mais …

En quoi le jeu à un impact sur la famille, plus particulièrement sur l’éducation des enfants ? 

L’enfant éduqué par le jeu…

Les tranches d’âges…

On sait tous que… Ah non c’est vrai, vous ne savez pas! Mais, dans le ventre de sa mère l’enfant commence déjà à jouer. En effet, celui-ci joue avec son cordon ombilical ou les parties de son corps tel que ses pieds. L’enfant joue également avec des objets tel que des hochets ou des tapis d’éveil. C’est en jouant avec ceux-ci, en les mordillant et en les jetant que l’enfant prend conscience de la réalité extérieure et de son propre corps jusqu’à ses 2 ans.

A partir de ce moment, il commence à classer le monde en deux catégories, le moi et le non-moi.

Le jeu du miroir permet la reconnaissance de soi-même. L’enfant prend conscience de son corps, de sa personne.

Par la suite, le doudou et les peluches prennent le relais. Et oui, ce sont des éléments importants pour un enfant car ils permettent de le rassurer dans des situations difficiles. Ces objets de confiance facilitent petit à petit la séparation avec les parents.

La seconde tranche d’âge; de 2 à 6 ans est la période ou l’enfant laisse une trace écrite de son imagination (peinture, dessins, pâte à modeler…). Ce la lui permet de manipuler, ou dit plus couramment, de faire quelque chose de ses mains. Et ainsi, de maîtriser la matière !

Pour ce qui est de l’acquisition du langage: le fait de chanter des comptines et d’écouter de la musique favorise l’acquisition du langage oral et écrit et sollicite l’écoute de l’enfant. Cela apprend a l’enfant à être attentif.

La dernière tranche d’âge, qui est de 6 à 12 ans favorise la sociabilisation. En effet, l’enfant doit faire face à des limites et doit apprendre à respecter les règles de jeux. Ce qui lui permettra par la suite de respecter les règles de la vie courante, qu’elles soient contraignantes ou satisfaisantes.

Les bienfaits du jeu

Souvent dans les jeux pour enfants nous retrouvons des lettres, des animaux, des chiffres et des objets familiers. Ils sont souvent utilisés car ce sont des thèmes ludiques et éducatifs que l’on retrouve dans la vraie vie.

« Tu peux jouer mon enfant car tu apprends en même temps »

Le temps de jeu pour un enfant représente 3 à 20 % de son temps. Malheureusement, de nos jours ce temps diminue. En effet, les parents n’ont plus le temps de jouer ce qui influe sur le temps de jeu de leurs enfants.

Mais le jeu vous permet aussi de vous sociabiliser ! Et bien oui, il fallait bien que quelqu’un se charge de sa… Il permet aux enfants de négocier, de communiquer et de connaître les autres.

Les parents et les enseignants doivent avoir des connaissances pour aider l’enfant à apprendre.

l’enfant apprend en jouant. Dora l’exploratrice  ou les Télétubbies sont des dessins animés qui permettent aux enfants d’apprendre en s’amusant. En effet , cette exploratrice parle anglais et interroge les enfants. Au fur a mesure de regarder, les enfants retiennent les mots. « Allons y, let’s go ! »

Banque de Photo - étendu famille, groupe, jouer, jeu société, chez soi. Fotosearch - Recherchez des Images, des Photographies et des Photos Clip Art

 

Qui se retransmet des années plus tard…

Le jeu, une activité sérieuse …

A l’age adulte les jeux de l’enfance ne sont pas abandonnés. Ils sont adaptés en fonction de l’âge et des possibilités. A partir de 5 ans les enfants s’initient aux jeux sportifs (qui, pour la plupart, continuent à pratiquer à l’âge adulte) et aux jeux de sociétés qui ordinairement sont des jeux prisés par les adultes. C’est  un moyen de se mesurer en famille.

 Le sport est une sorte de transition  entre l’enfance et le monde adulte.

  Il est vrai que les produits de loisir valorisent certains points éducatifs pour les rendre plus attrayants. Les jeux Nathan ont d’abord été confectionné dans un but éducatif. A présent, ils sont également vendue auprès des parents. Les jeux tel que les dominos, le Loto ou le Memory permettent d’apprendre en évitant une approche didactique.

 …Qui fais oublié les petits tracas de la vie

 En effet, l’adulte peut se remémorer avec quel profond sérieux il s’adonnait autrefois à ses jeux d’enfants, et en assimilant maintenant ses occupations qui se prétendent sérieuse à ces jeux d’enfant, il se débarrasse de l’oppression trop lourde que fais peser sur lui la vie et conquiert le haut gain du plaisir qu’est l’humour.

Au bout du compte, il n’y à pas d’âge pour se permettre de jouer ! Le jeu permet en effet aux enfants de former une partie de leur éducation. Il leurs permet aussi de manipuler, de toucher, de travailler leur motricité, de se sociabiliser et de respecter des règles fixer. Il est important de jouer dans la vie de tous les jours, pour l’enfant mais aussi, comme nous l’avons vu pour l’adulte. C’est une façon pour lui de décompresser.

Et n’oubliez pas que Mark Twain a dit :
Le jeu, c’est tout ce qu’on fait sans y être obligé

(D’après Café Philo, Gille Brougère, Colas Duflo, UFAPEC)

LIENARD Gabrielle

VERCEZ Manon

6 réflexions au sujet de « Le jeu, maître de l’éducation »

  1. Votre article est très intéressant et agréable à lire. De plus, les informations traitées sont amenées de façon progressive.En effet le jeu peut être un moment de détente et de convivialité. Par ailleurs, le jeu permet d’apprendre de façon plus agréable que ce soit pour un enfant ou un adulte.
    ROMANO Bénédicte

  2. Une présentation agréable qui nous donne envie de lire votre blog. Les titres attirent notre attention. De plus le sujet est pertinent.
    GUINCHARD Sophie.

  3. Sujet intéressant et bien traité. Un article très fluide et agréable à regarder. Une mise en page du plus bel effet. Très bon travail.

    Louis CACHOD.

  4. Le sujet est bien amené, votre présentation donne vraiment envie de lire cet article (couleurs, titres bien formulés) et l’expression est correcte. Très bon travail.
    TISSERAND Johan