Les Jeunes se désintéressent-ils de la Politique ?

image d’illustration     (Source : Croix-Rouge)

Depuis de nombreuses années, les jeunes (18-24 ans) se détournent de la vie politique, ils s’écartent de plus en plus de ce domaine qu’ils ne trouvent pas de leur âge où réservé à l’élite, ils manifestent leur désintéressement à travers les différentes élections où ils battent à chaque fois des records d’abstention.

Une abstention record 

En 2017 l’abstention a atteint un niveau historiquement élevé, en effet l’INSEE à révélé dans une étude que moin d’un électeur sur cinq, âgé de moins de 29 ans avait voté à tous les tours des différentes élections de l’année. Effectivement le taux d’abstention des jeunes (18-24 ans) au second tour de l’élection présidentielle, a atteint 34 % alors que le taux d’abstention moyen général était d’environ 25 % ; de même au second tour des élections législatives le taux d’abstention des jeunes était de 74 %, un chiffre ahurissant qui à chaque élection ne cesse d’augmenter.

Quel est le fautif ? (Anacej/Civic Planet ©)

Mais comment peut-on l’expliquer ? Pour les jeunes ce sont les politiques les fautifs, en effet 53 % estiment que les politiques en sont les premiers responsables, de manière plus précise ils désignent notamment les « mensonges des politiques » (71 %), le fait qu’ils sont aussi « malhonnête » (33%), mais aussi qu’ils ignorent «les vraies préoccupations des jeunes» (45%).

 

Certains jeunes ne trouvent pas forcément l’intérêt d’aller voter, ils parlent d’élection « courue d’avance » ou même « sans conséquence » mais ils représentent une infime partie des opinions.

Qu’en pensent les jeunes ? :

Les jeunes parlent aux politiques (Source : Les apprentis d’auteuil, Video Youtube)

Une autre façon de participer à la vie politique 

Malgré une abstention élevée les jeunes participent à leur manière à la vie politique, loin des cadres traditionnels. Selon une étude BVA pour les apprentis d’Auteuil en 2016, 45 % des jeunes (17-24 ans) se disent engagé d’une manière ou d’une autre. Notamment au sein des structures éducatives (conseil de classe, vie scolaire …) avec 22 %, mais c’est dans le monde associatif que l’engagement est le plus important, en effet 32 % des interrogés sont engagés au sein d’une association : culturel (comité des fêtes, chorale, club de musique, théâtre), sportive (parmi les 164 137 clubs en France) ou mêmes au sein d’une association caritative.

Ils se sentent donc mieux représentés au sein de ces domaines plutôt que dans les médias, entreprises ou même dans la politique traditionnelle :

Vous estimez-vous suffisamment représenté ?     (Source : Contrepoints)

Les jeunes s’engagent aussi pour défendre des causes, notamment en manifestant, par exemple : les lycéens et étudiants qui font grève et/ou manifestent, pour protester contre certaines lois ou montrer leur ras-le bol. Il y aura d’ailleurs un grand mouvement : Nuit debout qui a été notamment porté par « la jeunesse » ; mais aussi les manifestations suite à l’attentat de janvier 2015 où les jeunes ont largement participés. Pour bon nombre d’entre eux ce fut leur première manifestation.

Les jeunes privilégient donc les formes de protestations, individuelles, de manière ponctuelle. En effet 42% des jeunes ont signé une pétition en ligne ou ont manifesté sur les 12 derniers mois.

La politique traditionnelle attire encore un peu les jeunes 

Cependant il y a encore des jeunes qui s’engagent dans la politique traditionnelle, ils sont bien sûr de moins en moins nombreux mais représentent encore 9% des jeunes. Il y a dans la majorité des partis, des fonctions et postes qui leur sont réservés, au sein d’une branche spécifique du parti par exemple : Les Jeunes Républicains, Le Front Nationale de la Jeunesse, Les Jeunes LREM, Les Jeunes Socialiste. Durant les dernières élections, il y a eu des mouvements de jeunes : Les Jeunes Avec Fillon, Les Jeunes Avec Macron … qui soutenaient différents candidats et qui ont été très présents sur le terrain pour convaincre, tracter, débattre. Signe qui il a encore des jeunes motivés par ce milieu.

D’autres jeunes s’engagent aussi dans des syndicats environ 7% des jeunes, à travers les entreprises, ou les syndicats étudiants.

On peut noter aussi que les plus jeunes (moins de 18 ans) s’engagent dans la politique, notamment par le biais des différents conseils de jeunes, mis en place au sein des collectivités : mairie, département et même région.

(Image Europe 1)

Les jeunes militants au meeting de François Fillon   (image :  Le journal du dimanche)

Malgré une très forte abstention des jeunes lors des différentes élections, il y encore une certaine partie d’entre eux qui s’intéressent à la politique ; que ce soit au sein des partis politiques, syndicats ou de manière plus général dans la vie de tous les jours : les associations. Les jeunes donnent encore leurs avis mais d’une manière différente : pétitions, manifestations, réseaux sociaux. La politique traditionnelle a-t’elle besoin d’évoluer ?

BALLOT Fabian et BOURGEOIS ARMURIER Justin


Bibliographie :

Ce contenu a été publié dans La jeunesse, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Les Jeunes se désintéressent-ils de la Politique ?

  1. Nadège FOLTETE dit :

    Il y a des données chiffrées ainsi que des graphiques qui permettent de bien illustrer les propos.
    La vidéo est intéressante puisqu’elle nous permet d’avoir différents témoignages de jeunes qui expliquent pourquoi la politique ne les intéressent pas.
    L’article est bien construit,

  2. Clara BOURIOT dit :

    Article clair, précis, bien construit. Le sujet est très intéressant : en effet, le rapport entre la politique et les jeunes fait débat aujourd’hui et il est donc judicieux d’en parler et d’en expliquer les causes.
    De plus, les graphiques insérés ainsi que la vidéo sont un support intéressant pour comprendre ce phénomène.

    Clara BOURIOT

  3. BATOUX Charlotte dit :

    Article très pertinent, un sujet d’actualité avec l’élection présidentiel en Mai dernier. Des données chiffrées provenant d’études pourquoi les jeunes ne s’intéresse pas plus à la politique, accompagnés de graphiques ainsi qu’une vidéo de témoignages de jeunes sur ce sujet.
    C’est vrai qu’aujourd’hui les jeunes ne sont pas toujours entendu, écouté ou même représenté alors que c’est eux, demain, qui vont vivre dans cette société.

    BATOUX Charlotte

  4. btsenil dit :

    Article pertinent qui porte sur un sujet d’actualité. Pourquoi les jeunes se désintéressent-t-ils du monde politique ? Cet article y répond de manière claire, avec des exemples précis et des supports cohérents pour illustrer ce phénomène. Bon travail.

    Benoît JULIEN.

  5. btsenil dit :

    Article très intéressant avec un thème captivant. Cet article est claire, avec des graphiques et des images qui nous permettent mieux de comprendre les données chiffrés. La vidéo des témoignages est une bonne idée.
    Cet article traite d’un réel problème à l’heure d’aujourd’hui où les jeunes ne sont pas assez entendus par le gouvernement, cela pourra peut-être permettre de les faire réagir. Très bon choix de thème et problématique.

    BOURIOT Lucile

  6. Nao Matsuo dit :

    Article très intéressant avec un point de vue claire et les comparaisons précises. les supports sont très efficaces pour comprendre ce phénomène. je trouve que c’est une bonne suggestion à manifester étant une partie d’association.Bon travail.
    Nao Matsuo

  7. Elisa weber dit :

    Article très pertinent et intéressant, très bien fournis au niveau des graphiques. Ce sujet est vraiment actuel et il est vrai que les jeunes s’interessent de moins en moins à la politique.

Les commentaires sont fermés.